Décès d'un patient dans les toilettes: une enquête est ouverte

Le Bureau du coroner a ouvert une enquête afin de faire la lumière sur la mort d'un patient dont le décès a été constaté dans les toilettes de l'urgence de l'Hôpital de Hull, dans la nuit de vendredi à samedi.
Selon nos informations, la victime, un homme de 55 ans, est arrivée à l'Hôpital de Hull en ambulance en début de nuit. Le porte-parole du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau (CSSSG), Sylvain Dubé, indique que le patient a été vu au triage dès son arrivée au centre hospitalier.
«Il est passé au triage rapidement et son état a été considéré stable, dit-il. Il a été couché sur une civière et son cas a été pris en charge par les infirmières. Des tests ont été faits sur le patient et ces tests ont été envoyés au médecin de garde.»
M. Dubé précise qu'à un certain moment, l'homme a demandé de l'aide à un préposé aux bénéficiaires pour se rendre aux toilettes. C'est une fois aux toilettes que la victime aurait eu un malaise. Le préposé a signifié un «code bleu» au personnel médical présent, qui correspond à un arrêt cardio-respiratoire.
La porte-parole du Bureau du coroner, Geneviève Guilbeault, confirme que l'enquête sur ce décès a été confiée au coroner Pierre Fortier. «Nous tentons d'établir les causes et les circonstances de ce décès», a-t-elle confirmé au Droit.
M. Dubé précise que le CSSSG mène aussi, de son côté, une enquête interne. «Nous voulons savoir ce qui s'est passé une fois que l'homme était aux toilettes, dit-il. Nous voulons savoir si les communications entre les infirmières et le corps médical étaient adéquates et nous révisons toutes les notes au dossier de cet homme.»