Un troisième décès en autant de jours depuis la fin du long week-end de Pâques a été confirmé par Santé publique Ottawa (SPO), jeudi. 
Un troisième décès en autant de jours depuis la fin du long week-end de Pâques a été confirmé par Santé publique Ottawa (SPO), jeudi. 

COVID-19: un troisième décès cette semaine à Ottawa

Un troisième décès en autant de jours depuis la fin du long week-end de Pâques a été confirmé par Santé publique Ottawa (SPO), jeudi.

Une 14e personne est donc morte de la COVID-19 dans la capitale fédérale. De ces décès, six sont associés à une éclosion dans une résidence pour aînés.

À LIRE AUSSI : Presque 9000 cas de COVID-19 en Ontario

En plus de cet autre décès, 35 nouveaux cas du nouveau coronavirus ont été confirmés depuis mercredi, ce qui donne un total de 678 personnes infectées depuis le début du mois de mars.

Malgré ces statistiques un peu déprimantes, la médecin-chef de SPO, Vera Etches, réitère qu’il y a place à l’optimisme, même si la période de distanciation physique devra se poursuivre encore quelque temps.

«Nos efforts portent leurs fruits, mais il ne faut maintenir nos efforts pour voir l’autre côté de la courbe», affirme la Dre Etches.

«Il faut se rappeler pourquoi nous étions si motivés de pratiquer la distanciation physique au départ. C’est parce que nous avons ce que la COVID-19 a pu faire à un système de santé, dans d’autres pays, ajoute la médecin-chef de SPO. Ces risques sont toujours présents.»

On dénombre maintenant 14 décès liés à la COVID-19 dans la capitale fédérale.

Faible achalandage aux urgences

«Nous l’avons entendu très clairement, les gens sont nerveux à l’idée de se rendre à l’urgence, mais nous nous sommes débrouillés pour diminuer l’achalandage afin de pouvoir soigner ceux qui n’ont pas la COVID-19», soutient le chef des interventions d’urgence en santé de la région de Champlain, Andrew Willmore.

Selon le Dr Willmore, l’achalandage aux urgences d’Ottawa a diminué environ de moitié, une situation qui a été volontairement générée par les responsables du système de santé, notamment avec l’ouverture de deux cliniques dédiées aux soins pour la COVID-19.

Vera Etches a notamment invité les gens dont la santé mentale est gravement affectée par l’isolement à ne pas hésiter à se tourner vers les urgences, au besoin. La liste des ressources disponibles à distance est également présentée sur le site web de SPO.