Complications chez un patient: un chirurgien de Gatineau coupable

Un chirurgien de l’Hôpital de Gatineau vient d’être reconnu coupable de ne pas avoir élaboré un diagnostic « avec la plus grande attention, en utilisant les méthodes scientifiques les plus appropriées » chez un patient ayant été hospitalisé plus de sept mois après avoir subi une complication postopératoire.

Dans une décision rendue à la fin mars, le conseil de discipline du Collège des médecins du Québec (CMQ) a déclaré le Dr Jody North Bothwell coupable de l’un des deux chefs qui pesaient contre lui.

La plainte soutenait que le Dr Bothwell avait négligé, en janvier 2012, « d’éliminer la possibilité d’une complication postopératoire chez son patient », un homme dans la cinquantaine, à la suite d’une chirurgie par laparoscopie.

L’état du patient a connu une « détérioration rapide et importante » au lendemain de la chirurgie, ce qui a mené à un choc septique.

La plainte signée par la Dre Sylvie Tremblay, syndique adjointe au CMQ, soutient que le Dr Bothwell a maintenu « son diagnostic erroné malgré les résultats obtenus de l’investigation », et que le chirurgien a négligé « de dicter son protocole opératoire immédiatement ou dans les 24 heures suivant son intervention ».

Selon la décision du conseil de discipline, le patient est tombé en choc septique deux jours après sa chirurgie.

Après analyse du dossier, le conseil des disciplines a ainsi reconnu le Dr Bothwell coupable d’avoir contrevenu à l’article 46 du Code de déontologie des médecins pour avoir manqué « à son obligation d’exercer sa profession selon les normes médicales actuelles les plus élevées possible ».

Le chirurgien a cependant été acquitté de l’autre chef, qui lui reprochait de ne pas avoir dicté son protocole opératoire dans les 24 heures suivant l’intervention.

Une nouvelle audition devra avoir lieu devant le conseil de discipline avant qu’une sanction ne soit fixée dans ce dossier.

Le Dr Bothwell est médecin depuis 1993. Après un passage en Ontario, il se joint à l’équipe du bloc opératoire de l’Hôpital de Gatineau en 2004. En 2003, une suspension de l’Ordre des médecins et chirurgiens de l’Ontario de deux mois lui avait été imposée pour inconduite.