Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a annoncé vendredi que les intéressés pourront commencer leur processus d'inscription le 22 mai.

Carnet santé Québec: le dossier santé en ligne dès mardi

MONTRÉAL — Finalement, c’est à compter du 22 mai que les Québécois pourront avoir accès à leur Carnet santé Québec en ligne, des informations sur leur propre dossier santé sur leur téléphone intelligent, leur ordinateur.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, en a fait l’annonce vendredi au cours d’une conférence de presse à Montréal.

Il avait déjà annoncé, le 11 décembre dernier, le lancement de ce Carnet santé ; il précise maintenant que les intéressés pourront commencer leur processus d’inscription le 22 mai.

Le Carnet santé Québec comprendra au départ les informations comme le résultat des tests sanguins et d’urine, les rapports d’imagerie médicale et la liste des médicaments prescrits. Les personnes inscrites au Carnet santé pourront aussi s’inscrire au Guichet d’accès à un médecin de famille ou modifier leur inscription et prendre rendez-vous en ligne avec un médecin de famille.

Au fil des mois, d’autres services s’ajouteront, notamment le montant reçu par le médecin pour un acte médical (en septembre), puis l’évolution des demandes pour une chirurgie (en décembre).

En juin, Québec lancera un appel d’offres pour la « bibliothèque médicale ». Cette véritable encyclopédie donnera des renseignements scientifiques et validés sur les maladies, les symptômes, les traitements, la prévention, les périodes de convalescence, etc.

La personne devra d’abord s’inscrire sur le site carnetsante.gouv.qc.ca à compter du 22 mai. Un code de sécurité lui sera ensuite transmis par la poste. Il lui suffira ensuite de continuer le processus d’inscription en ligne.

« Lorsque l’informatisation du système de santé sera complétée, en 2019, c’est un nouveau système de santé auquel vous allez avoir affaire, nettement amélioré », a dit le ministre Barrette.

Petit bémol : il y aura un délai de 30 jours avant que des résultats d’imagerie médicale, par exemple, deviennent accessibles. « Nous ne voulons pas que le citoyen ou la citoyenne apprenne sur un courriel, sur un carnet santé, un diagnostic de cancer. Un diagnostic de cancer, c’est une mauvaise nouvelle qui doit être annoncée dans un environnement qui est approprié et c’est dans la relation médecin-patient », a justifié le ministre Barrette.

Ce délai de 30 jours est toutefois appelé à être réduit, a-t-il précisé.

Les jeunes de 14 ans à 18 ans moins un jour auront aussi accès au Carnet santé Québec, mais l’inscription devra se faire par téléphone dans leur cas. Il semble que légalement, si le code de sécurité était transmis par la poste, comme c’est le cas pour les adultes, les parents auraient le droit d’ouvrir le courrier, a expliqué le ministre Barrette.

Le système a déjà fait l’objet d’un certain rodage : 20 000 personnes l’ont utilisé, au cours des derniers mois, lors de projets pilotes à Laval et Québec.