Dr Nicolas Gillot, directeur des services professionnels du CISSSO.
Dr Nicolas Gillot, directeur des services professionnels du CISSSO.

Blocs opératoires: priorité à l’Outaouais

Dans la mesure où le Québec rembourse chaque année plus de 100 millions $ pour des soins prodigués à Ottawa à des résidents de l’Outaouais, la fermeture des blocs opératoires de la région aux patients hors Québec est-elle légitime ? « Nous sommes dans un établissement à vocation régionale », répond le Dr Nicolas Gillot, directeur des services professionnels du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO).

Dans une réponse écrite au Droit, le Dr Gillot explique que la directive de refuser des patients hors Québec pour des chirurgies non urgentes a été prise en fonction de la vocation du CISSSO. « Nous priorisons donc notre population en Outaouais, note le Dr Gillot. Cependant, certains services ne sont pas disponibles en Outaouais et certains corridors s’effectuent avec l’Ontario. » Interrogé à savoir s’il y a des craintes que cette nouvelle façon de faire cause davantage de refus pour des patients québécois qui se présentent dans des établissements ontariens, le Dr Gillot s’est limité à répéter que le CISSSO est « un établissement à vocation régionale ».

Les dernières données publiées par Le Droit montrent que pour 2018, la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) a dû assumer une facture de près de 110 millions $ pour des soins obtenus par des résidents de l’Outaouais auprès de médecins ou d’établissements de la capitale fédérale.

À eux seuls, les hôpitaux d’Ottawa ont reçu des remboursements de la RAMQ totalisation quelque 97 millions $ pour 2018. Les plus grosses factures provenaient de l’Hôpital d’Ottawa (34,2 millions $), du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (25,2 millions $), de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (15,6 millions $) et de l’Hôpital Montfort (13,2 millions $).

À ces dizaines de millions de dollars remboursés à des établissements par la RAMQ pour des soins prodigués en 2018 s’ajoutaient 12,7 millions $ versés à des médecins de la capitale pour des services rendus en cabinet ou en établissement à des patients demeurant en Outaouais.