Contenu commandité
Santé
Assurance salaire et heures supplémentaires: le cercle vicieux du CISSSO
La hausse des absences prolongées pour des raisons de santé fait grimper le nombre d'heures supplémentaires du personnel soignant. De ce fait, l'épuisement des employés fait grimper les absences maladie.
Partager

Santé

Hausse des dépenses en assurance salaire au CISSSO

Les dépenses en assurance salaire pour le personnel infirmier du réseau de la santé de l’Outaouais ont grimpé de 73 % en trois ans.

Des données obtenues par Le Droit grâce à une demande d’accès à l’information montrent qu’en 2015-2016, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a versé 5,1 millions $ en assurance salaire à des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes se retrouvant en congé de maladie prolongé. 

Trois ans plus tard, en 2018-2019, ce montant a atteint 8,8 millions $, une hausse de 73 %.

Santé

Heures supplémentaires en hausse au CISSSO

En ayant davantage d’employés en absence maladie prolongée ces dernières années, le réseau de la santé de l’Outaouais s’est retrouvé avec une hausse du recours aux heures supplémentaires, qu’elles soient obligatoires ou non.

Les statistiques qu’a obtenues Le Droit par le biais d’une demande d’accès à l’information révèlent que le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a dépensé 25,2 millions$ en heures supplémentaires en 2018-2019, soit près de 10 millions$ de plus que trois ans plus tôt. Cela représente une hausse de 62%.