Le centre de prélèvements de l'hôpital de Gatineau a temporairement dû refuser des patients.

Arrêt des prélèvements pendant quelques heures

Le centre de prélèvements de l'hôpital de Gatineau a temporairement dû refuser des patients, jeudi avant-midi, en raison du trop grand nombre de personnes souhaitant y obtenir un service sans rendez-vous.
La porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Geneviève Côté, a fait savoir que la matinée de jeudi a été passablement occupée au centre de prélèvements de l'hôpital de Gatineau. «Les adjointes administratives arrivent à 6h30, les prélèvements commencent à 7h, et entre 7h et 10h, 206 personnes ont été vues.»
La décision de fermer le centre a été prise vers 10h, alors qu'il restait 95 personnes inscrites, ce qui représente un temps d'attente d'environ deux heures. «Une trentaine de personnes ont été refusées», a indiqué Mme Côté en précisant qu'une quinzaine d'entre elles ont pu revenir à 13h, heure à laquelle leurs dossiers devaient être traités en priorité. «C'est une situation qui arrive parfois après les longs congés comme celui qu'on vient de connaître, a expliqué  la porte-parole du CISSSO. On préfère fermer, parce que ça permet de mieux contrôler le temps d'attente.»
Le CISSSO souligne par ailleurs que depuis que le centre de prélèvements ferme pendant l'heure du dîner (de 12h à 13h), les services sont «plus efficaces et sécuritaires», puisqu'il n'y a plus de délais inhérents aux pauses qui ne se prenaient pas aux mêmes heures.