Les autorités sanitaires incitent la population à prendre les mesures nécessaires pour abaisser le risque de grippe, notamment en se faisant vacciner.

Appel à la vaccination contre la grippe

Alors que les cas d'influenza sont en hausse en Outaouais depuis le jour de l'An, les autorités sanitaires incitent la population à prendre les mesures nécessaires pour abaisser le risque d'infection et de transmission, entre autres en se faisant vacciner.
Le pic de la saison grippale pourrait survenir au cours des deux prochaines semaines. Cette année, c'est grippe A qui est prédominante et les données de la Direction de la santé publique de l'Outaouais révèlent que les personnes les plus atteintes cette saison sont majoritairement âgées de moins de 60 ans. En tout, 70 cas auraient été signalés jusqu'à présent sur la rive québécoise, alors qu'on en avait dénombré 105 pour toute la saison l'an dernier.
Les CSSS, les cliniques médicales et certaines pharmacies offrent gratuitement le vaccin aux personnes faisant partie des groupes plus vulnérables, c'est-à-dire les enfants de 6 à 23 mois, les personnes âgées de 60 ans et plus, les femmes enceintes en bonne santé au deuxième ou troisième trimestre de leur grossesse, les personnes ayant une maladie chronique y compris celles présentant une obésité, l'entourage des personnes à risque de développer des complications et celui des bébés de moins de 6 mois, ainsi que les travailleurs de la santé.
Pas de pandémie
À travers le Québec, l'activité grippale est tout à fait habituelle et il n'y a pas lieu de parler de pandémie comme ce fut le cas en 2009, a indiqué mardi le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, même si une quarantaine de cas de grippe H1N1 ont été répertoriés en Estrie.
Même si la vaccination de masse a eu lieu entre octobre et décembre, il est encore possible de se faire vacciner en communiquant avec son CLSC. Certains enfants de 2 à 17 ans peuvent se prévaloir du vaccin intranasal. Toute autre personne peut se faire vacciner moyennant des frais minimes en s'adressant à certaines cliniques médicales ou pharmacies de la région.
Nouvelles cliniques à Ottawa
De son côté, en réponse à une demande accrue, Santé publique Ottawa (SPO) a ajouté cette semaine deux nouvelles cliniques de vaccination contre la grippe et allongé les heures d'ouverture des cliniques pour les enfants de cinq ans et moins et leur famille immédiate. Les résidents qui souhaitent se faire vacciner peuvent se rendre dans les nombreuses pharmacies participantes et cliniques sans rendez-vous de la ville, au cabinet de leur médecin ou aux cliniques de SPO. La liste est disponible sur le web (ottawa.ca/grippe). Sur la rive ottavienne, on signale que l'activité grippale est équivalente à celle observée à la même période l'an passé.
Afin de prévenir la transmission de l'infection, les autorités rappellent que plusieurs mesures d'hygiène de base s'imposent, dont de garder ses mains propres ainsi que de tousser ou éternuer dans le creux du coude ou dans encore dans un papier mouchoir à jeter par la suite.
Avec La Presse Canadienne