Un homme est décédé au Rockfest

Ambulances: l'aide prolongée d'un mois

L'aide temporaire consentie à la Coopérative des paramédics de l'Outaouais (CPO), qui devait prendre fin le 1er mars, est prolongée d'un mois.
En décembre dernier, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, avait annoncé qu'une ambulance de plus sillonnerait en tout temps les routes de l'Outaouais, et ce dans le but de pallier l'impossibilité d'avoir recours à l'aide ponctuelle des paramédics d'Ottawa.
M. Hébert avait du même coup annoncé la création d'un groupe de travail chargé d'analyser la situation des services ambulanciers en Outaouais.
Le rapport de ce groupe de travail n'est pas encore prêt, d'où la prolongation de l'aide temporaire, a fait savoir la porte-parole de l'Agence de la santé de l'Outaouais, Josianne Ménard.
Cette aide permet l'ajout d'une équipe de paramédics en tout temps, soit 168 heures par semaine. La CPO avait toutefois déploré le fait que le ministère ne fournit que les sommes nécessaires pour payer l'équipe supplémentaire, sans avoir ajouté une ambulance à sa flotte normale.
Mme Ménard a indiqué que les «partenaires locaux» doivent être rencontrés au cours des prochaines semaines par les membres du groupe de travail formé par Québec, mais aucune date n'a encore été fixée pour une rencontre avec les représentants de l'Agence.
Du côté de la CPO et du Centre de santé et de services sociaux de Gatineau, aucune demande de rencontre avec le groupe de travail n'a encore été reçue non plus.