La présidente de l'APTS Outaouais, Gille Delaunais

Accord entre le CISSSO et un autre syndicat

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a réussi à s’entendre avec un autre de ses syndicats.

Les membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) en Outaouais devront se prononcer sur cette entente de principe au cours des prochains jours, avant que la nouvelle convention collective locale soit officiellement signée.

Dans une communication partagée sur sa page Facebook, l’APTS Outaouais soutient que l’accord est venu à 5h mardi matin, après un blitz de négociations qui aura duré plus de 24 heures.

«Nous étions loin de nous penser lundi matin qu’on en arriverait à une entente avec l’employeur. Il nous restait six matières en jeu sur 26», écrit l’APTS Outaouais.

Les négociations entre le CISSSO et ce syndicat ont commencé en novembre 2017 et cette entente — si elle est approuvée — permettrait aux deux parties d’éviter l’arbitrage.

L’APTS représente près de 2300 employés du CISSSO qui occupent plusieurs postes professionnels et techniques variés, comme les travailleurs sociaux, les psychologues et les technologues en imagerie médicale.