Daniel Nassrallah est plus que déçu de la sentence qu’a reçue un préposé qui a battu son père alors bénéficiaire dans un centre pour personnes âgées.

90 jours pour un ex-préposé violent: «écœurant et décevant»

Daniel Nassrallah est « écœuré ». Écœuré par celui qui a fait tant de mal à son grand-père, écœuré par le système judiciaire qu’il considère comme trop mou, écœuré par le manque d’initiative de l’Ontario en matière de protection des personnes âgées.

Daniel et son frère George, deux avocats d’Ottawa, sont les petits-fils de George Karam, un homme de 89 ans atteint du Parkinson et d’Alzheimer.

M. Karam, qui réside au centre de soins de longue durée Garry J. Armstrong, sur le chemin Island Lodge, a été battu par un préposé aux bénéficiaires, Jie Xiao, 44 ans.

La famille, ayant observé des marques suspectes sur le corps de l’aîné, a dissimulé une caméra dans sa chambre.

Les doutes se sont transformés en images d’horreur.

Cet été, Daniel Nassrallah, a dévoilé sa vidéo dans laquelle Jie Xiao assène 11 coups de poing, en une seule séquence, à M. Karam, couché et paniqué dans son lit.

L’ex-préposé aux bénéficiaires a plaidé coupable, le 27 juin, à un chef de voie de fait.

Il a reçu une sentence de 90 jours, vendredi, au palais de justice d’Ottawa. Il purgera cette peine de façon discontinue, deux jours par semaine. Une période de probation de 18 mois s’ajoute à la sentence.

« Dangereux message »

Daniel Nassrallah n’en revenait toujours pas, quelques heures après sa sortie du palais de justice. « Cette sentence envoie un message très dangereux. Il va purger sa peine, deux jours par semaine, parce que cela lui convient mieux ainsi. C’est une farce. C’est un Club Med, un hôtel », peste l’avocat, au téléphone.

« Comment je le vois en tant qu’avocat ? Ce n’est pas une affaire d’émotion. C’est écœurant et décevant. »

Selon M. Nassrallah, la Couronne « ne semblait pas avoir cette affaire à cœur ». Il ne croit pas que le ministère public interjettera l’affaire en appel.

« Tu veux aider, tu te dis que des gens vulnérables ont besoin d’aide, tu filmes... Puis... 90 jours ? »

Québec

Les frères Nassrallah applaudissent le gouvernement québécois, qui vient d’autoriser les usagers des Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) à installer des caméras de surveillance dans les chambres.

« J’applaudis Québec. Quelle bonne décision ! Les familles ont le droit de voir leurs parents vulnérables. »

Daniel Nassrallah veut devenir « la voix des sans voix » et sonner l’alarme partout en Ontario.

« Pensez-y ! Cet homme (Jie Xiao) a eu un résultat de 3.94 sur 4 à l’examen d’entrée de la profession de préposé. Ce sont d’excellents résultats. Il devait être “la crème de la crème”. Qu’en est-il des autres ? C’est quoi, cet examen ? Tout le monde peut avoir des sentiments, des émotions. Mais vais-je donner un coup de poing dans le visage d’un vieil homme pour autant ? »

La scène disgracieuse a été filmée le 8 mars dernier 2017. 

La majorité des coups et des menaces verbales se déroule en trois minutes, lorsque le préposé change la couche et borde l’homme affaibli.