Le Droit
Décentralisation en santé: les régions veulent vite du concret

Actualités

Décentralisation en santé: les régions veulent vite du concret

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est
Laura Lévesque
Laura Lévesque
Les Coops de l'information
Thomas Laberge
Thomas Laberge
Les Coops de l'information
La volonté du gouvernement québécois de décentraliser le système de santé est vue d'un bon œil par des régions du Québec, qui exigent rapidement des actions concrètes. Pour l’instant, François Legault et son ministre de la Santé, Christian Dubé, ont fait preuve de réserve sur la manière dont cette décentralisation se matérialisera. 
Plomb dans l'eau: encore trois ans de travaux dans certaines écoles de l'Outaouais

Santé

Plomb dans l'eau: encore trois ans de travaux dans certaines écoles de l'Outaouais

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Le Centre de services scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSSPO) a récemment octroyé un contrat de 84 000$ pour rectifier la situation et répondre aux exigences de Québec en ce qui a trait au taux de plomb dans l'eau d'une douzaine de ses bâtiments. Pendant ce temps, les travaux se prolongeront jusqu'en 2025 dans certaines écoles de la région. 
De l’espoir pour les femmes démunies

Santé

De l’espoir pour les femmes démunies

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Nourriture, confiseries, mais surtout réconfort, c’est ce qu’offrait vendredi midi le Centre espoir Sophie (CeS) aux femmes francophones les plus vulnérables de la région. Le carnaval extérieur du CeS marquait le lancement de la nouvelle campagne sur la pauvreté du centre, pour sensibiliser les gens aux réalités de cette population dans le besoin.
Chirurgies: aucun rattrapage effectué en Outaouais

Santé

Chirurgies: aucun rattrapage effectué en Outaouais

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Les blocs opératoires du réseau public de l'Outaouais ne roulaient qu'à 33% de leur niveau habituel le mois dernier. Malgré le recours au secteur privé pour réaliser davantage de chirurgies, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) n'arrive donc pas à entamer un rattrapage sur le retard accumulé depuis le début de la pandémie, qui est de loin le pire de tout le Québec.
Futur hôpital en Outaouais: quels sont les terrains d’intérêt?

Santé

Futur hôpital en Outaouais: quels sont les terrains d’intérêt?

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Alors que le choix du site où sera construit le futur Centre hospitalier affilié universitaire (CHAU) de l’Outaouais doit se faire bientôt pour respecter l’échéancier prévu par le gouvernement, certains terrains semblent déjà susciter davantage d’intérêt des responsables de ce projet évalué à 1,5 milliard$.
Santé mentale: les confinements et les «séquelles» de la solitude

Santé

Santé mentale: les confinements et les «séquelles» de la solitude

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Certains se souviendront peut-être de la succession de confinements de la pandémie comme d’une période où ils ont dû suspendre leurs visites dans les restaurants et au cinéma. Peut-être aussi l’auront-ils oublié assez vite grâce au déconfinement, alors que pour d’autres, toujours envahis par la solitude, les «séquelles» de cette mesure s’observent aujourd’hui sur leur santé mentale.
Trouble développemental du langage : « ma différence ne m’empêche pas de réussir »

Santé

Trouble développemental du langage : « ma différence ne m’empêche pas de réussir »

Claudia Blais-Thompson
Claudia Blais-Thompson
Le Droit
Marie-Soleil Labelle a appris vers l’âge de 12 ans qu’elle avait un trouble développemental du langage (TDL). La jeune coureuse automobile gatinoise a aujourd’hui 17 ans et vient d’entamer un double baccalauréat en génie mécanique et en technologie informatique. Porte-parole de la Semaine québécoise du TDL, elle veut démontrer que sa différence ne l’empêche pas de réussir. Par-dessus tout, elle veut faire savoir aux personnes ayant un TDL qu’elles ne sont pas toutes seules.
Les problèmes de santé mentale, cause numéro un de l’absentéisme au travail

Santé

Les problèmes de santé mentale, cause numéro un de l’absentéisme au travail

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Le télétravail a mis un frein aux rencontres entre collègues au bureau. Pour le meilleur ou pour le pire? C’est selon: travailler en pyjama plaît à certains, d’autres sont plutôt las d’avoir échangé les discussions informelles autour de la machine à café pour des réunions virtuelles. Chose certaine, difficile de percevoir les signes avant-coureurs d’une santé mentale éprouvée à travers un ordinateur. Employeurs et employés, à l’occasion de la Journée internationale de la santé mentale, voici six indicateurs clés pour mieux s’y retrouver.
COVID-19: une certaine stabilité épidémiologique en Outaouais 

COVID-19

COVID-19: une certaine stabilité épidémiologique en Outaouais 

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
La situation épidémiologique est relativement stable en Outaouais alors que 25 nouveaux cas ont été signalés par les autorités de santé publique, vendredi. Pendant ce temps, on observe un rebond au chapitre de la vaccination, près de 1400 doses ayant été administrées en 24 heures alors que l'opération tournait passablement au ralenti ces derniers jours.
Une infirmière du CISSSO peine à accéder au temps plein

Santé

Une infirmière du CISSSO peine à accéder au temps plein

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Alors que le gouvernement a récemment annoncé des primes pour le personnel infirmier souhaitant troquer un poste à temps partiel pour un horaire à temps plein, une infirmière clinicienne de l'Outaouais tente depuis plusieurs mois, en vain, de passer à un poste à temps plein. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) assure pour sa part que tous les employés qui souhaitent travailler à temps plein pourront soumettre une demande en ce sens.
Santé: que reste-t-il du statut particulier de l’Outaouais?

EXCLUSIF À NOS ABONNÉS

Santé: que reste-t-il du statut particulier de l’Outaouais?

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Il y a 14 ans, le gouvernement libéral de Jean Charest octroyait un «statut particulier» au système de santé de l’Outaouais, ce qui permettait à la région de toucher 20 millions $ de plus par année pour tenter d’améliorer l’accès aux soins et de recruter davantage de main-d’œuvre. Cet argent est aujourd’hui intégré au budget normal de fonctionnement. Sa vocation initiale n’est que souvenir. La grande patronne du réseau régional espère maintenant un «nouveau modèle» de reconnaissance des spécificités outaouaises.
Le CSSSG n’avait «pas moyen de manœuvrer», se souvient Bruno Bonneville

EXCLUSIF À NOS ABONNÉS

Le CSSSG n’avait «pas moyen de manœuvrer», se souvient Bruno Bonneville

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
On sent rapidement qu’une certaine amertume habite Bruno Bonneville lorsqu’il évoque ses années passées à la présidence du conseil d’administration de l’ancien Centre de santé et de service sociaux de Gatineau (CSSSG), une période pendant laquelle il estime que «Québec a toujours nié» le sous-financement du réseau régional. «On était toujours en redressement budgétaire» et «il n’y avait pas moyen de manoeuvrer», se souvient-il.
Réseau de la santé: «c’est toujours plus compliqué en Outaouais»

EXCLUSIF À NOS ABONNÉS

Réseau de la santé: «c’est toujours plus compliqué en Outaouais»

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
«C’est toujours plus long en Outaouais. C’est toujours plus compliqué.» Ce constat vient du Dr Guy Morissette, qui a occupé au fil des décennies divers postes de gestion dans le réseau régional de la santé. Il s’est souvent buté à une certaine incompréhension des particularités de l’Outaouais, mais il assure avoir toujours été guidé par la volonté d’offrir les meilleurs services... avec les moyens du bord.
Un futur hôpital «<em>high tech</em>» pour l’Outaouais [VIDÉO]

Exclusif à nos abonnés

Un futur hôpital «high tech» pour l’Outaouais [VIDÉO]

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Le directeur du projet de nouvel hôpital en Outaouais, Michel Parent, se prépare à livrer un complexe qui sera «high tech». Le matériel quittera un entrepôt pour se rendre sur les étages, «sans humain». Idem pour les repas devant être servis aux patients. Et les fameux dossiers papier sont appelés à devenir les souvenirs d’une autre époque.
Nouvel hôpital en Outaouais: Dubé veut des architectes avant le prochain scrutin

Exclusif à nos abonnés

Nouvel hôpital en Outaouais: Dubé veut des architectes avant le prochain scrutin

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
L’idée de construire un méga-hôpital en Outaouais afin de réunir toutes les spécialités médicales sous un même toit ne date pas d’hier. Elle avait à l’époque été rejetée. Mais cette fois, le ministre de la Santé, Christian Dubé, assure que le projet ira de l’avant et qu’il sera bien enclenché lors des prochaines élections provinciales, l’automne prochain.
Dubé «fait preuve d'une grande méconnaissance» de l'Outaouais selon Maryse Gaudreault

Santé

Dubé «fait preuve d'une grande méconnaissance» de l'Outaouais selon Maryse Gaudreault

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
La députée libérale de Hull, Maryse Gaudreault, digère mal que le ministre de la Santé, Christian Dubé, juge que l'Outaouais est la région ayant été «la plus négligée» du Québec au fil des dernières décennies. «Il n'y a pas un élu qui se lève le matin et qui se dit “moi, je ne m'occupe pas de ma région et je me fous de ce qui se passe”», soutient-elle.