En trouvant le baptistaire de Samuel de Champlain, le généalogiste Jean-Marie Germe confirme ce que plusieurs historiens pensaient: le fondateur de Québec serait né dans une famille protestante et aurait caché son identité religieuse.
En trouvant le baptistaire de Samuel de Champlain, le généalogiste Jean-Marie Germe confirme ce que plusieurs historiens pensaient: le fondateur de Québec serait né dans une famille protestante et aurait caché son identité religieuse.

Samuel de Champlain vedette d'une exposition à Plaisance

Jessy Laflamme
Jessy Laflamme
Le Droit
Les multiples facettes de Samuel de Champlain sont dévoilées au Centre d'interprétation du patrimoine de Plaisance.
Afin de souligner le 400e anniversaire de son passage dans la région, le directeur général de la Corporation North Nation Mills (CNNM), Gérald Varichon, a créé une exposition relatant la vie de militaire, de navigateur et d'écrivain du célèbre explorateur. «En tant que muséologue et historien de formation, il était important pour moi de souligner la première fois qu'un Blanc a marché en Outaouais», explique-t-il.
En plus de voir l'acte de baptême de Champlain, les visiteurs observeront un dessin de cet homme aux talents multiples ainsi que des reproductions de ses écrits, des morceaux de céramique datant de 400 ans trouvés à Québec et des outils qu'il utilisait à l'époque. Il y est aussi question du commerce de peaux. Les gens apprendront notamment que pour obtenir un fusil, un Algonquin devait fournir en échange six castors alors qu'un baril de lard était troqué pour trois castors. Une activité éducative est aussi proposée.
L'inauguration de cette exposition temporaire se fera aujourd'hui. Elle sera ouverte gratuitement au public pour la fin de semaine et se déroulera par la suite jusqu'au 20 octobre. Elle déménagera ensuite en Ontario, où Samuel de Champlain a mis les pieds en 1614.
Les visiteurs pourront aussi visiter l'exposition Parcours d'eau - Récits des vallées de la Petite-Nation et de la Lièvre, qui célèbre l'héritage riverain par la bouche de ses bâtisseurs. Au total, plus de 200 personnes ont été rencontrées pour monter cette exposition permanente.
Les chutes de Plaisance, gérées par la CNNM tout comme le centre d'interprétation du patrimoine, seront aussi ouvertes au public ce week-end.
Pour obtenir des informations supplémentaires, il suffit de téléphoner au 819-427-6400.