La ministre ontarienne des Industries du patrimoine, di sport, du tourisme et de la culture, Lisa McLeod; le maire d'Ottwa Jim Watson et la ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna
La ministre ontarienne des Industries du patrimoine, di sport, du tourisme et de la culture, Lisa McLeod; le maire d'Ottwa Jim Watson et la ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna

Rivière des Outaouais: 18 piscines olympiques d'eaux usées en moins à chaque averse

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
La Ville d’Ottawa inaugurait vendredi son nouveau tunnel de stockage des égouts sanitaires (TSEU), une infrastructure qui permettra d’empêcher le déversement de 18 piscines olympiques d’eaux usées dans la rivière des Outaouais durant chaque épisode de forte pluie.

L’infrastructure dont la construction a commencé en 2016 est maintenant fonctionnelle et permettra à la capitale fédérale de réduire significativement ses déversements d’eaux usées dans la rivière des Outaouais.

«C’est une journée excitante, affirme le maire d’Ottawa, Jim Watson. Nous savons combien la rivière des Outaouais est importante pour notre communauté. C’est la source de l’eau que l’on boit, mais aussi de grandes réjouissances sur nos plages et pour les amateurs de pêche.»

«Ça fait longtemps qu’on travaille avec la Ville d’Ottawa sur ça», souligne la garde-rivière de la rivière des Outaouais, Elizabeth Logue, qui se réjouit de l’aboutissement de ce projet.

Le maire d’Ottawa a tenu à souligner vendredi l’impact de l’ex-conseiller d’Orléans, Bob Monette, dans la réalisation de ce projet. Une vanne était restée bloquée dans une station d’épuration et contribuait à d’importants déversements dans la rivière des Outaouais.

«Bob a été un champion pour ce projet. Il a aidé avec les négociations pour trouver des partenariats avec les gouvernements de l’Ontario et du Canada», ajoute M. Watson.


« Quand on regarde la rivière des Outaouais, les gens habitent, travaillent et jouent des deux côtés. On doit faire certain qu’on travaille ensemble »
Catherine McKenna

À Gatineau de jouer

«Il faut qu’on commence à pousser vraiment sur Gatineau, a souligné Mme Logue en entrevue avec Le Droit après l’annonce de vendredi. On commence à vraiment pousser de l’autre côté de la rivière. La rivière, c’est vraiment les deux côtés. La ligne pointillée dans le milieu, c’est vraiment imaginaire.»

Rappelons que la métropole de l’Outaouais occupait la 10e position parmi les 50 plus grandes villes du Québec pour le nombre de déversements d’eaux usées en 2019, selon les données de la Fondation Rivières.

«Quand on regarde la rivière des Outaouais, les gens habitent, travaillent et jouent des deux côtés. On doit faire certain qu’on travaille ensemble», affirme la ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna.

«L’investissement ici est historique et très important. On est toujours ouvert à travailler avec le gouvernement du Québec, ajoute Mme McKenna. Je sais que c’est un enjeu très important pour mes collègues fédéraux du côté québécois de la région de la capitale nationale.»