Le Centre des congrès Shaw sera le théâtre de l'évèenement culinaire Gold Medal Plates, ce jeudi.

Retour des Chefs en or

Depuis 12 ans, l’événement culinaire Gold Medal Plates est devenu sans contredit le plus estimé concours de chefs au Canada. Sa finale régionale, qui opposera 11 chefs triés sur le volet, aura lieu jeudi au Centre des congrès Shaw. Et même si les billets coûtent 350 $, presque tous les 500 se sont envolés : jeudi, ce sera à guichets fermés.

Chaque chef participant doit préparer autant de petites assiettes de dégustation, une pour chaque invité. Un vin différent est proposé avec chacune et le mariage des saveurs est recherché. Le gagnant est choisi par un panel de juges présidé par la critique culinaire Anne Desbrisay. Se joint à ce groupe le chef gagnant de l’année précédente : en 2017, ce sera Joe Thottungal, chef propriétaire du restaurant de cuisine indienne Coconut Lagoon, à Ottawa.

Un seul chef québécois est en lice cette année : Yannick LaSalle, qui dirige la cuisine du restaurant Les Fougères, à Chelsea. Deux autres établissements du Québec participent : le bar à vins Soif, de la sommelière Véronique Rivest, a dépêché son chef, Jamie Stunt, et la Maison Conroy, du secteur Aylmer, sera représentée par Kyle Mortimer-Proulx.

Les autres compétiteurs cette année sont Briana Kim, du Café My House, Jeff Bradfield, du Bar Lupulus, Jordan Holley, du restaurant Riviera, Kevin Benes, de Carben Food + Drink, Marc Doiron, du restaurant town, Steven Harris, de two six {ate}, et Walid El-Tawel, du restaurant Fairouz.

Le gagnant de la finale régionale sera dépêché à Kelowna, en février, pour une grande finale nationale qui met en compétition les gagnants des 10 autres villes du pays. La compétition à Montréal a couronné le chef Éric Gonzalez, du restaurant Atelier Joël Robuchon.

Marc Lépine, d’Ottawa, est le seul à avoir remporté deux fois la finale nationale, en 2012 et 2016.

Le calibre des assiettes est très relevé. Mais si tant de gens paient si cher pour y assister, c’est que le concours Des chefs en or ! récolte surtout de l’argent pour appuyer l’excellence aux Jeux olympiques. Les profits sont versés à la Fondation olympique canadienne qui les distribue en fonction des priorités du programme de développement À nous le podium. À ce jour, plus de 12 millions $ ont été récoltés par cette fondation. Chaque soirée se termine par un encan-bénéfice et un spectacle privé avec de gros noms de la musique canadienne anglaise, habituellement autour de Jim Cuddy, du groupe Blue Rodeo.