Parmi les 29 restaurants partenaires, seuls six semblaient offrir à la fois service et menus dans les deux langues lors du passage du Droit, cette semaine.

Restaurants unilingues: de la publicité trompeuse, accuse le RGA

Affirmant être «déçu, mais pas étonné» de l'absence de services en français dans la vaste majorité des restaurants officiels du Bal de Neige, le Regroupement des gens d'affaires de la capitale nationale (RGA) accuse le ministère du Patrimoine canadien de faire de la publicité trompeuse.
Comme le révélait LeDroit dans son édition de mercredi, seuls 6 des 29 restaurants officiels de Bal de neige, trié sur le volet par Patrimoine canadien, offrent services et menus en français. Des résultats qui reflètent les observations enregistrées lors des visites du RGA au sein des commerces de la région, affirme la présidente-directrice générale du regroupement, Joanne Lefebvre,
«On doit se demander pourquoi (Patrimoine canadien), qui a distribué les partenariats officiels, a omis d'exiger le bilinguisme, d'autant plus que ses affiches installées dans ces restaurants sont rédigées dans les deux langues.»  
«Cela revient à une forme de publicité trompeuse qui laisse supposer que les clients peuvent s'attendre à être servis dans leur langue. Les choix stratégiques de (Patrimoine canadien) ont des retombées sur son image», martèle-t-elle.
Le RGA offre d'ailleurs de nombreux services à rabais aux entreprises qui souhaitent améliorer leur service en français, note Mme Lefebvre. Le programme Aide aux entreprises offre des services de traduction à 8 cents le mot, des ateliers de formation ainsi que de l'aide au recrutement bilingue. «Les commerçants devraient tirer profit de ces ressources afin d'être à la hauteur des attentes de leurs clients francophones qui voudront être servis en français.»
La chambre de commerce bilingue d'Ottawa-Gatineau se rendra sur les sites de l'événement au cours des prochains jours afin de rencontrer les commerces partenaires de l'événement et leur distribuer - à nouveau - la trousse expliquant les services offerts par le programme Aide aux entreprises.
Rappelons que le ministère chargé du Bal de neige est aussi responsable de la coordination de l'ensemble des activités du gouvernement du Canada en matière de langues officielles.
Patrimoine canadien n'a pas donné suite à nos demandes d'entrevue.