Malgré l'injonction forçant les Autochtones de Kitigan Zibi à lever leurs points de contrôle, les tensions sont toujours vives dans le secteur sud-ouest de la Réserve faunique La Vérendrye.
Malgré l'injonction forçant les Autochtones de Kitigan Zibi à lever leurs points de contrôle, les tensions sont toujours vives dans le secteur sud-ouest de la Réserve faunique La Vérendrye.

Réserve faunique La Vérendrye: la tension monte

La Presse Canadienne
Malgré l'injonction forçant les Autochtones de Kitigan Zibi à lever leurs points de contrôle, les tensions sont toujours vives dans le secteur sud-ouest de la Réserve faunique La Vérendrye.

Une vidéo diffusée sur Facebook montre un incident entre un groupe d'Anishnabeg postés à l'angle de la route 117 et du chemin Lépine-Clova et des non-autochtones en train de les filmer.

Une cérémonie

Selon Jimmy Papatie, ex-chef de la communauté de Kitcisakik présent sur les lieux, les Anishinabeg étaient en train de tenir une cérémonie tôt ce matin (vendredi) lorsqu'ils ont été dérangés par une automobiliste.

«Ils (les Anishinabeg) ont senti qu'on le les respectait pas, a indiqué M. Papatie. Les automobilistes auraient dû passer leur chemin.»

Certains Autochtones sur place sont allés voir l'automobiliste qui filmait, et le ton a monté. «What's your problem? (Quel est ton problème)», a lancé l'un d'eux.

Lorsque le conducteur du véhicule leur demande quelle décision ils ont prise à propos de l'injonction, un Anishinabe répond : «On ne bougera pas d'ici.»

Le ton a continué de monter, certains Autochtones criant des injures aux automobilistes qui filmaient. «Retournez en France, colonisateurs de m[EmLeader]rde! Devinez quoi? On ne s'en va nulle part, fils de p?! Vous croyez que vous nous intimidez? C'est notre espace! Notre espace!» peut-on entendre dans la vidéo .

De la provocation

«C'est de la provocation! estime Jimmy Papatie. Mes frères et s?urs tenaient une cérémonie du cercle, et ils ont été dérangés. Certains chasseurs sont venus nous dire qu'ils reviendraient à 200 ou 300 pour nous bloquer l'accès à la route. Certains nous ont même avisés de faire des réserves, parce que l'hiver sera long.»

Jusqu'ici, la Sûreté du Québec ne déplore aucun incident fâcheux. Les Anishinabeg de Kitigan Zibi, une communauté située à une dizaine de kilomètres de Maniwaki, sont sous le coup d'une injonction les forçant à lever leurs points de contrôle pour l'accès à la ZEC Petawaga, située dans le secteur sud-ouest de la réserve faunique La Vérendrye.

Inquiets devant la diminution de la population d'orignaux dans la réserve, les Autochtones demandent au ministère des Forêts de la Faune et des Parcs un moratoire sur la chasse à l'orignal.