Record de feux de forêt en Outaouais

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) à Maniwaki dit n'avoir «jamais été aussi occupée à pareille date», après avoir combattu 263 incendies, dont 126 seulement au mois de juillet.
Ces statistiques n'ont jamais été observées auparavant et risquent de s'alourdir au mois d'août, si la sécheresse se poursuit et que les trop rares pluies font en sorte que les bois deviennent facilement inflammables.
La SOPFEU-Outaouais confirme le combat de 120 incendies par ses pompiers forestiers en 2012, soit trois fois le nombre habituellement combattu à ce temps de l'année.
La prudence des vacanciers est fortement sollicitée, puisque 65% des feux de forêt sont d'origine humaine. Les feux de camp mal éteints, les cigarettes mal écrasées, le brûlage illégal et mal contrôlé, les feux d'artifice et des véhicules tout-terrain mal entretenus sont d'autres sources du problème.
Les pompiers forestiers de Maniwaki déplorent la destruction de plus de 20 000 hectares de forêt brûlés sur le territoire couvert par la base de Maniwaki. La moyenne des cinq dernières années est de 5 363 hectares pour 105 incendies.
Plus de détails dans Le Droit de jeudi