L'Alliance de la fonction publique du Canada a confirmé que 1119 employés ont reçu une lettre hier, les avisant qu'ils étaient visés par les abolitions. L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada a rapporté, quant à elle, que 400 de ses membres ont reçu des lettres de réaménagement des effectifs. Selon l'AFPC, le nombre d'abolitions de postes liés aux réductions budgétaires friserait donc 34 000 postes.
L'Alliance de la fonction publique du Canada a confirmé que 1119 employés ont reçu une lettre hier, les avisant qu'ils étaient visés par les abolitions. L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada a rapporté, quant à elle, que 400 de ses membres ont reçu des lettres de réaménagement des effectifs. Selon l'AFPC, le nombre d'abolitions de postes liés aux réductions budgétaires friserait donc 34 000 postes.

Recensement: Ottawa-Gatineau, plus jeune qu'ailleurs

Philippe Orfali
Philippe Orfali
Le Droit
La population d'Ottawa-Gatineau est plus jeune que celle de l'ensemble du Canada, révèlent les données du recensement de 2011 rendues publiques mardi matin par Statistique Canada.
Avec un âge médian de 39,1 ans, la population de la région de la capitale nationale est légèrement plus jeune que celle de l'ensemble du pays, qui âgée de 40,6 ans.
La proportion de personnes en âge de travailler est donc légèrement plus élevées à Ottawa-Gatineau qu'ailleurs au pays, révèlent les données sur l'âge et le sexe qu'a divulguées l'agence gouvernementale.
À l'échelle du pays, la population se fait vieillissante. Entre les recensements de 2006 et de 2011, la proportion de Canadiens âgés de 65 ans et plus est passée de 13,7 % à 14,8 %.
La population de l'Outaouais est par ailleurs plus jeune (à 38,9 ans) que celle d'Ottawa et des municipalités ontariennes situées en périphéries (médiane de 39,2 ans).
La plupart des secteurs de recensement en périphérie du coeur urbain d'Ottawa et de Gatineau présentent des proportions d'enfants âgés de 14 ans et moins au-dessus de la moyenne nationale, qui se situe à 16,7 %.
En revanche, les secteurs urbains des deux municipalités comptent de fortes proportions de personnes âgées. Bon nombre de ces secteurs ont affiché de faibles taux de croissance démographique entre les recensements de 2006 et 2011.
« Les secteurs de recensement présentant de plus faibles proportions de personnes âgées avaient tendance à se trouver dans les municipalités adjacentes, comme celles de Russell et Chelsea, ou encore dans les régions plus éloignées du centre, comme celles de Kanata, Barrhaven et Aylmer », souligne Statistique Canada.
Soulignons que l' « âge médian » est l'âge qui divise la population d'un pays ou d'une région en deux groupes égaux, la moitié étant plus jeune, l'autre, plus âgée.
Plus de détails à venir. Pour toutes nos nouvelles, consultez le www.ledroitsurmonordi.ca