Que les jeux commencent

Accueillis à Gatineau du 23 au 27 juillet, les Jeux de la francophonie canadienne 2014 (JFC) démarrent en trombe mercredi à la place de la Cité et les environs, avec des compétitions sportives, mais pas seulement, puisque ces jeux comportent des épreuves artistiques et de leadership prévues de 8 h à 17 h, suivies par un grand spectacle multidisciplinaire servi en guise de cérémonie d'ouverture, à 20 h 30. La plupart des activités et l'accès aux compétitions sont gratuits. Elles attireront près de 1 000 jeunes francophone venus de partout au pays pour célébrer en même temps la coopération des accents et des cultures. Créés au début des années 1990, les JFC constituent l'un des plus grands rassemblements de la jeunesse francophone. Au-delà de l'aspect compétitif, les JFC cherchent à privilégier les rencontres interculturelles, à mettre en valeur la confiance en soi et à renforcer le sentiment d'appartenance à sa province et à la francophonie. Toutes les provinces, sauf le Nunavut, ont envoyé une délégation à Gatineau pour l'occasion. Pour plus de renseignements, visitez le www.jeuxfc.ca.
Étienne Boulay et Patrice Bélanger animent <em>Les testeurs</em> à VRAK.
Les cérémonies d'ouverture et de clôture
À la place de la Cité, les spectacles à grand déploiement prévus en ouverture (le 23 juillet à 20h30) et en clôture (le 27, à 14h30) des JFC, proposent une programmation éclatée, qui met l'accent sur les artistes de l'Outaouais. La cérémonie d'ouverture, à laquelle participera entre autres Radio Radio, sera animée par le comédien Patrice Bélanger et le joueur de football Étienne Boulay, qui coaniment l'émission Les testeurs, sur les ondes de Vrak.tv. La cérémonie de clôture s'annonce remplie de surprises. Un spectacle multidisciplinaire mettant en valeur la richesse de la francophonie canadienne verra défiler musiciens, chanteurs, danseurs, slameurs. Le rappeur et champion provincial de slam D-Track et le guitariste Ricky Laurent, entre autres, y prendront le micro. Ces deux soirées seront aussi l'occasion de voir l'Orchestre symphonique de Gatineau, Damien Robitaille, Daniel Coutu, Boucar Diouf, Wilfred LeBouthillier et près de 200 autres artistes en herbe. On peut obtenir des billets en participant à des concours.
<p>Le Gala des Arts se tiendra à la Place de la Cité.</p>
Le Gala des Arts
Les participants du Volet des Arts qui se seront démarqués tout au long de la semaine auront l'honneur de participer au Gala des Arts, qui se tiendra à la Place de la Cité, le 26 juillet à 20h30. La bande de Misteur Valaire, populaire quintette sherbrookois versé dans l'électro-jazz-hip-hop-rock, ainsi que le magicien Daniel Coutu et l'auteure-compositrice-interprète France Maisonneuve, tous deux originaires de Gatineau, participeront au spectacle. L'événement est réservé aux 1000 jeunes participants, ainsi qu'aux dignitaires et invités spéciaux. Les organismes jeunesse de la région peuvent toutefois obtenir des billets, sur demande (via administration@jeuxfc.ca, ou le 819-332-2014).
Compétition de danse
L'aréna Robert-Guertin accueillera vendredi 25 juillet, à 20h15, l'une des rares activités payantes des JFC: la compétition nationale de danse de rue NRJ. Une multitude de danseurs professionnels venus d'un océan à l'autre s'y affronteront, à travers des duels 2 contre 2, «un peu à l'image des films américains», dit la brochure. L'animation vidéo de la soirée a été confiée à la VG Jennifer Daoust, alias Vidéo Girl, une artiste de Gatineau de stature internationale - elle a travaillé avec Tiesto, Skrillex, Metric, Simple Plan, le Cirque du Soleil et Moment Factory, entre autres. Le spectacle est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans; il en coûte 9,50$ par adulte et 6,50$ pour les jeunes de 12 à 17 ans. Billetterie: 819243 8000; gatineau.ca/vivezlexperience
<p>La percussionniste Mélissa Lavergne.</p>
La Grande activité coopérative
La danseuse et percussionniste Mélissa Lavergne, une fidèle de l'émission Belle et Bum, sera quant à elle l'une des vedettes de la «Grande activité coopérative» organisée le 24 juillet, à 14h30, toujours à la place de la Cité. À travers cette activité, les 1000 participants seront amenés à unir leurs forces pour produire une oeuvre collective.
Le magicien Daniel Coutu
Activités familiales
De nombreuses activités familiales seront organisées tout au long de la semaine. Le boulevard de la Gappe sera notamment fermé à la circulation automobile entre le café Moca Loca et la place de la Cité de 10h à 21h du 23 au 26 juillet, et de 8h30 à 17h le 27 juillet. Devenue rue piétonnière, cette artère facilitera l'accès du public au Village des Jeux et aux nombreuses zones thématiques, identifiées par des codes de couleurs, proposant diverses activités et démonstrations gratuites. Une zone enfants sera aménagée, avec manèges gonflables et amuseurs publics.
Daniel Coutu, l'ambassadeur
Nommé «ambassadeur jeunesse» des jeux de Gatineau, le magicien Daniel Coutu est l'un des quatre porte-parole de l'événement, au côté du président des JFC, Benoît Pelletier, du président de la FJCF Alexis Couture, et du directeur général des JFC, Yves Lahaie. «C'est une opportunité extraordinaire [...] et je pense que je peux être utile» à la mission des Jeux, estime le magicien originaire de Gatineau, qui déambulera sur le site toute la semaine, et qui, lors des cérémonies d'ouverture et de clôture, aura la charge d'allumer et d'extinction la flamme - en réservant à la vasque un tour dont il a le secret, bien sûr.
«Dans les trois dernières années, j'ai beaucoup tourné, en spectacle dans les écoles des 10 provinces canadiennes, et j'ai eu l'occasion de rencontrer ces jeunes francophones de partout au pays. J'ai pu toucher du doigt leur réalité, alors quand on [les organisateurs des JFC] m'a approché, j'étais ravi. Bon, au début, j'avais un peu le syndrome de l'imposteur, parce que je ne suis pas issu du milieu sportif... mais avec les volets 'culturel' et 'leadership' m'ont rassuré. Dans le fond, l'objectif ultime, c'est que les jeunes francophones se rencontrent, se connaissent, coopèrent et tissent des liens. [...] Là, je sens que j'ai des choses à apporter.» L'aspect sportif des Jeux l'a toutefois incité à s'entraîner et à jogger, confie en riant Daniel Coutu.
Athlètes régionaux en grand nombre
Les régions de l'Outaouais et de l'Est ontarien seront particulièrement bien représentées en athlétisme à ces Jeux. On retrouve sept athlètes locaux sur l'équipe du Québec, soit les Gatinois Milik Bélanger-Sévigny, Geneviève Corrigan, Zakary Mam-Yari, Audrey Matte, Jean-Philippe Séguin et Abigail Vinet, ainsi qu'Élise Mongeon, de Val-des-Monts, sur la délégation de 20 participants. Et ils sont six de la région d'Ottawa sur la formation ontarienne: Kaitlyn Ball, Japhet Divita, Cloé Gravelle, Vincent Moricz, Jonathan Rioux et Félix Robillard. La région de la capitale nationale est aussi bien présente au sein des deux formations de volley-ball, alors qu'Éliane Barbeau (Gatineau), William Bergeron (Clermont) et Hayley Nesbitt (Wakefield) font partie des équipes québécoises, alors qu'il en va de même avec Gabrielle Dunning, Émie Gaboury et Léo Paitich avec l'Ontario. Valérie Tessier, de Cantley, et Jonny Zhou, de Gatineau, sont les deux autres athlètes du coin, en badminton.
Une toile en guise de souvenir
C'est à l'artiste-peintre Jean-Yves Guindon, de la Petite-Nation, que la Ville de Gatineau a demandé de peindre le tableau représentant les Jeux de la francophonie canadienne. L'artiste a réalisé sous les thèmes du sport, des arts et du leadership, une composition représentant la place de la Cité avec au centre le dôme des spectacles entouré de la Maison de la Culture et de Centre sportif. L'oeuvre de M. Guindon sera reproduite en plusieurs copies qui seront remises aux organisateurs et aux dignitaires en guise de souvenir des Jeux 2014.
Les JFC en chiffres
1: C'est la première fois qu'une même province reçoit deux fois les jeux de la Francophonie canadienne. Ces jeux triennaux ont déjà été organisés à Rivière-du-Loup en 2002. Les autres éditions se sont déroulées à Memramcook (Nouveau-Brunswick) en 1999, à Winnipeg (Manitoba) en 2005, à Edmonton (Alberta) en 2008 et à Sudbury (Ontario) en 2011.
12 disciplines
85 épreuves
200 accompagnateurs
1000 bénévoles
1000 concurrents âgés entre 13 et 18 ans
20 000: le nombre de participants depuis la création des JFC
472 500$: le montant accordé aux JFC Gatineau 2014 par le gouvernement du Québec.