L’expédition de recherche de 15 jours dans le golfe du Saint-Laurent aura donné 199 occasions aux scientifiques d’apercevoir des baleines noires.

Quatre baleineaux observés par des scientifiques

HALIFAX — Une grande spécialiste des baleines noires de l’Atlantique Nord a raconté qu’un récent passage dans le golfe du Saint-Laurent lui avait permis d’observer à plusieurs reprises des animaux en voie de disparition, dont quatre des sept baleineaux nés l’hiver dernier.

Amy Knowlton, une scientifique de l’Aquarium de Nouvelle-Angleterre, à Boston, estime qu’il est encourageant d’avoir pu apercevoir ces baleineaux au cours d’une saison pendant laquelle huit baleines sont mortes dans le golfe.

Mme Knowlton a ajouté que l’expédition de recherche de 15 jours dans le golfe avait donné 199 occasions d’apercevoir des baleines noires et de documenter au moins 70 baleines individuelles, qui peuvent être identifiées par des marques distinctives sur la tête.

Elle a indiqué qu’un autre signe encourageant était le peu d’activités de navires et l’observation de seulement quelques ensembles d’équipements de pêche « fantômes » à la dérive dans les lieux où les baleines se nourrissaient, au sud des grandes voies de navigation du golfe.

Mme Knowlton a dit que c’est comme si les baleines avaient eu « un peu de répit »

Trois des huit décès de baleine noire cette année étaient dus à des collisions avec des navires et aucun n’a encore été lié à un enchevêtrement dans de l’équipement de pêche.

Par ailleurs, Transports Canada a infligé vendredi des sanctions pécuniaires de 7800 $ chacune aux navires Americaborg et Atlantic Spirit, pour n’avoir apparemment pas respecté une limitation de vitesse temporaire, qui est obligatoire.

Les propriétaires des navires ont maintenant 30 jours pour payer l’amende ou pour se tourner vers le Tribunal d’appel des transports.