Le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx

Proulx veut de l’éducation à la sexualité obligatoire en 2018

Dans la foulée du mouvement #moiaussi, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, a fait part de son vœu que l’éducation à la sexualité soit obligatoire dès la rentrée 2018 dans toutes les écoles du Québec. «Si je peux, dès l’an prochain, je souhaiterais que ce soit obligatoire. Je vais travailler en ce sens», a affirmé le député de Jean-Talon à une réponse au chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée ainsi qu’à la député solidaire, Manon Massé, qui l’accusaient de manquer de volonté dans le dossier.

«Ça fait près de 15 ans, au Québec, que nos enfants n’ont aucun cours d’éducation sexuelle ou de saines relations à l’école. Ils apprennent ça où? Ils apprennent ça sur Internet. Rien pour nous aider à déconstruire cette culture d’appropriation du corps et de domination de l’esprit des femmes», a soutenu cette dernière. 

M. Proulx s’est défendu, répliquant que dès 2015 il y a eu des projets pilotes dans une trentaine d’écoles et que ceux-ci se sont multipliés depuis pour totaliser environ 200 à l’heure actuelle. Il a également souligné que toutes les écoles de la province avaient déjà la possibilité d’adhérer au programme. «On ne pouvait pas passer de 30 à 3000», a plaidé le ministre de l’Éducation, précisant qu’il ne s’agit pas d’un cours, mais d’enseignements qui se retrouvent dans les parcours scolaires.