Des coureurs profitent de l'arrêt de la circulation automobile sur la promenade de la Reine Élizabeth, à Ottawa.
Des coureurs profitent de l'arrêt de la circulation automobile sur la promenade de la Reine Élizabeth, à Ottawa.

Projet pilote sur des promenades d’Ottawa: la CCN demande aux automobilistes d’être patient

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
La Commission de la capitale nationale (CCN) a demandé vendredi aux automobilistes ottaviens d’être patient pendant les opérations d’ouverture et de fermeture de trois promenades de la capitale fédérale.

Ces fermetures font partie d’un projet pilote cherchant à fermer la circulation automobile pour permettre aux piétons et aux cyclistes de prendre l’air en respectant les consignes d’éloignement physique.

Les promenades de la Reine-Elizabeth, Sir-John-A.-Macdonald et Sir-George-Étienne-Cartier sont les trois voies routières ciblées par ce projet pilote.

La promenade de la Reine-Elizabeth est fermée chaque jour de 8 h à 20 h, alors que les promenades Sir-John-A.-Macdonald et Sir-George-Étienne-Cartier sont fermés les week-ends, de 8 h à 16 h.

« Chaque matin, il faut du temps pour fermer les promenades à la circulation automobile et les préparer pour les piétons et les cyclistes. Il en faut aussi, à la fin de la journée, pour les rouvrir », indique la CCN, précisant que l’opération peut durer une trentaine de minutes.

Dans ce contexte, la CCN demande aux automobilistes d’être courtois envers les travailleurs qui sont sur le terrain.

La CCN invite aussi les personnes qui empruntent ces promenades pour se rendre au travail à « partir suffisamment à l’avance pour s’éviter une déception ».