Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ceux qui vivent de l'insécurité alimentaire sont plus susceptibles de développer des maladies comme l’asthme, le diabète ou les maladies cardiovasculaires, souligne le Bureau de santé de l’est de l’Ontario.
Ceux qui vivent de l'insécurité alimentaire sont plus susceptibles de développer des maladies comme l’asthme, le diabète ou les maladies cardiovasculaires, souligne le Bureau de santé de l’est de l’Ontario.

Prescott et Russell: 10 000 repas distribués aux gens dans le besoin

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Des traiteurs locaux de la région de Prescott et Russell concocteront 10 000 repas destinés à plusieurs banques alimentaires régionales.

L’initiative, lancée par le club Rotary de Hawkesbury, a pour objectif de fournir des aliments nourrissants aux personnes dans le besoin qui vivent des stress financiers importants ou de l’isolement.

Les trois traiteurs et organismes culinaires A Catered Affair de Vankleek Hill, Groupe Convex de Hawkesbury et l’Académie du Gourmet, à Embrun, se sont joints au projet.

Une fois cuisinés, les repas sont congelés et transportés vers les différentes banques alimentaires qui servent de points de distribution.

Le propriétaire du traiteur A Catered Affair

« L’impact de l’insécurité alimentaire sur la santé physique et mentale et le bien-être de notre communauté sont très préoccupants. Les enfants et les adultes qui vivent dans des ménages où il n’y a pas assez d’argent pour se nourrir sont plus susceptibles de développer des maladies comme l’asthme, le diabète, les maladies cardiovasculaires, la dépression et l’anxiété», a expliqué Lynne Giroux, spécialiste en promotion de la santé au Bureau de santé de l’est de l’Ontario.

En plus d’aider les plus démunis, la préparation des repas permettra aussi de contribuer aux efforts de relance économique régionale dans les secteurs de la restauration. En effet, la participation au projet de l’entreprise sociale le Groupe Convex, qui embauche des adultes en situation de handicap, a permis à plusieurs personnes de reprendre leur travail afin de concocter les repas.

L’initiative de 10 000 repas fait partie d’un large effort collectif de quatre projets novateurs qui vise à renforcer les programmes d’alimentation communautaire pendant et après la COVID-19 dans la région.

En plus du programme de 10 000 repas, on compte également un projet de jardin commandité dont les produits récoltés seraient donnés aux banques alimentaires locales et une campagne de communication pour accroître la visibilité et lutter contre la stigmatisation associée à l’accès aux banques alimentaires. Le quatrième projet consiste à étendre les services de livraison de nourriture des banques alimentaires aux ménages dans les CUPR.

Ces projets ont pu être mis en place à l’aide d’un financement de plus de 180 000$ octroyé par les Comtés unis de Prescott et Russell dans le cadre du Fonds de secours pour les services sociaux de l’Ontario.