Le Droit
«On a fait ce qui n’a jamais été fait dans le passé», s’est félicité le ministre Sébastien Proulx après l'adoption jeudi d'un projet de loi qui serre la vis aux écoles religieuses, encadre l’école à la maison et permet aux jeunes sans-papier d’avoir accès à l’école gratuitement.
«On a fait ce qui n’a jamais été fait dans le passé», s’est félicité le ministre Sébastien Proulx après l'adoption jeudi d'un projet de loi qui serre la vis aux écoles religieuses, encadre l’école à la maison et permet aux jeunes sans-papier d’avoir accès à l’école gratuitement.

Pouvoirs accrus au ministère de l’Éducation

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
Le ministère de l’Éducation s’est donné les pouvoirs d’intervenir sur les enfants qui ne fréquentent pas l’école.