Les jumelles Élodie et Emmanuelle avec leur mère, Amanda Dorris.

Possibilité d'un record Guinness à Gatineau

Deux petites Gatinoises et leur mère pourraient avoir établi un record mondial pour le plus court intervalle entre les accouchements de jumeaux.
Les jumelles Emmanuelle et Élodie sont venues au monde jeudi dernier en l'espace d'une quarantaine de secondes, à l'Hôpital de Gatineau. Il s'est écoulé 21 ou 22 secondes entre la naissance d'Emmanuelle et le début de l'accouchement pour Élodie. 
Le record actuel pour la période la plus courte entre deux accouchements pour la naissance de jumeaux remonte à juillet 2013. Cassandra Flores avait alors donné naissance à des jumeaux identiques, soit Israel à 13 h 39, et Isaiah à 13 h 40, à l'Hôpital St. Joseph, à Orange, en Californie.
Les jumelles gatinoises sont non identiques. Elles sont nées prématurément, après 35 semaines et trois jours de grossesse. Les autorités médicales surveillent de près le taux de sucre et le poids des jumelles, mais elles se portent bien, tout comme leur mère, Amanda Dorris, et leur père.
La famille a déjà commencé à envoyer des documents aux responsables du Livre Guinness des records mondiaux.
« Nous devons attendre une réponse. Ils nous ont déjà indiqué que ça peut prendre deux semaines. J'attends aussi qu'on nous donne une adresse pour leur envoyer la vidéo. C'est comme ça qu'ils auront preuve à l'appui », a expliqué la mère des jumelles.
Si record il y a, les noms des jumelles et de la mère seront inscrits dans le livre.
« C'est garanti que mon premier achat sera deux éditions du livre, pour mes filles », a précisé Mme Dorris.
Ni Mme Dorris ni le personnel médical de l'Hôpital de Gatineau ne s'attendaient à vivre une telle expérience.
« Le médecin a été vite. Il a été chanceux d'attraper Élodie parce qu'elle est sortie extrêmement vite. La p'tite s'est dit : «Je suis ma soeur. Je n'attends pas» », a raconté en rigolant Mme Dorris.
Les soeurs ont aussi un grand frère de 16 ans, Stéphane.
Le médecin qui a accouché les jumelles, le Dr Éric Himaya, et la mère de Mme Dorris, ont été les premiers à entamer des recherches pour savoir si la rapidité des naissances constituait un record mondial.
La maman des jumelles a d'ailleurs tenu à lever son chapeau au Dr Himaya, et à sa gynécologue, la Dre Valérie Bohémier.