Pas moins de 244 personnes recevaient toujours l'aide de la Croix-Rouge, mercredi, à Pontiac.

Pontiac: l'eau stagne

Le niveau de la rivière des Outaouais « ne baisse pas vite » à Pontiac.
Le porte-parole de la municipalité, Dominic Labrie, a fait ce constat mardi matin. Le cours d'eau était au moins stable. Par mesure exceptionnelle, la réunion du conseil municipal prévue mardi soir a été annulée.
Les équipes étaient toujours affairées à fournir de l'aide d'urgence ainsi qu'à surveiller la rivière. Certains sinistrés sont parfois employés de la Ville, pompiers, conseillers municipaux, ou cumulent plusieurs occupations, dont la ferme familiale.
Mardi, la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais précisait sur son site que les niveaux de pointe avaient été atteints tout le long de la rivière des Outaouais entre Mattawa et la région de Hawkesbury/Grenville.
« Aucune précipitation importante n'est prévue dans les prochains jours et aucune ouverture importante de vannes de barrages n'est prévue, indique la commission de planification. Les niveaux ont commencé à diminuer légèrement et devraient diminuer graduellement la semaine prochaine ».
Selon Environnement Canada, le Pontiac et le reste de l'Outaouais auront un sursis d'averses, au moins jusqu'à jeudi.
À plus long terme, entre samedi et lundi prochain, la région pourrait recevoir entre 5 et 10 millimètres par jour.
Encore mardi, deux familles du secteur Quyon refusaient de quitter leurs propriétés, malgré l'avis d'évacuation des autorités. 
L'armée assiste la police de la MRC des Collines dans son porte-à-porte. « Parfois, la peur des voleurs sert de prétexte chez des propriétaires qui ne veulent pas abandonner leur résidence. Nous leur répétons qu'elles seront surveillées pendant leur absence. »
Un des nombreux défis à venir, lorsque les eaux se retireront, sera la réfection des chemins privés, nombreux en secteur rural. Les associations de résidents entretiennent ces accès, mais leurs moyens financiers limités risquent de compliquer les choses.