Joanne Labadie succédera à l'ancien maire de Pontiac, Roger Larose.

Pontiac et Maniwaki votent féminin

À Maniwaki, véritable chef-lieu de la Vallée-de-la-Gatineau, un vent de renouveau soufflait sur l’élection municipale de dimanche, puisque l’ex-maire Robert Coulombe, qui y avait régné sans partage durant 27 ans, a récemment décidé de prendre sa retraite et de quitter la vie politique.

Pour lui succéder, trois conseillers sortants de Maniwaki et un ancien conseiller de la municipalité de Messines se faisaient la lutte pour prendre les guides de cette ville de 3700 résidants. C’est finalement l’ancienne conseillère Francine Fortin qui devient mairesse de la municipalité avec 37% des voix; elle devient ainsi la première femme dans l’histoire de cette ville à occuper cette fonction. Quant à ses opposants, les résultats sont les suivants: Michel Lyrette, 28% des voix; Sylvain J.Forest, 21% et Jacques Cadieux, 13%.

À Bouchette, deux ex-conseillers, Pierre Parisien et Karo Poirier, ancienne mairesse suppléante, faisaient face à Gilles Bastien pour succéder au maire Réjean Major qui ne renouvelait pas son mandat. C’est finalement Gilles Bastien qui aura eu le dernier mot avec 57% des voix, soit 112 votes de plus que Karo Poirier (34%). 

MRC de Pontiac

D’abord à Fort-Coulonge, un nouveau maire entre en fonction puisque l’ancien premier magistrat de la ville ne renouvelle pas son mandat. Ainsi, le conseiller sortant Jacques Masseau tentait sa chance comme maire contre un nouveau venu au conseil municipal, Gaston Allard. Et c’est ce dernier qui l’a emporté, avec 73% des voix contre 27% pour M. Masseau, soit 371 voix de plus.Du côté de Portage-du-Fort, un petit village de près de 250 personnes, la mairesse sortante Lynne Cameron n’avait contre elle qu’une seule opposante pour lui barrer la route dans sa reconquête de la mairie, soit Nicole Racine Thompson. La mairesse Cameron l’emporte cependant d’extrême justesse avec 51,65% des voix, soit six voix de plus que son adversaire.

MRC des Collines

Enfin, dans la municipalité de Pontiac, le maire sortant Roger Larose a perdu les clés de la mairie aux mains de sa seule adversaire, Joanne Labadie, qui empoche 59% des voix contre 41% pour l’ex-maire, soit 375 voix de moins que la gagnante.