Le premier ministre Doug Ford et son ministre de l’Éducation Stephen Lecce ont annoncé, jeudi, un plan de retour en classe pour les élèves de l’Ontario.
Le premier ministre Doug Ford et son ministre de l’Éducation Stephen Lecce ont annoncé, jeudi, un plan de retour en classe pour les élèves de l’Ontario.

Une première semaine de pause occupée à Queen’s Park

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
TORONTO — Même si c’était la première semaine de la pause d’été pour les élus de Queen’s Park, les derniers jours ont été mouvementés chez le gouvernement de l’Ontario.

Lundi

La première journée de la semaine a été lancée avec l’annonce de 4 milliards $ pour les municipalités de la province et pour les services de transport en commun, qui devraient les aider à mieux gérer la crise après les ravages qu’a engendrée la pandémie de COVID-19 dans les coffres des différentes villes.

Le montant, partagé entre les gouvernements fédéral et provincial, sera alloué aux 444 municipalités de l’Ontario, sur une période de six à huit mois.

Pendant ce temps, la ville d’Ottawa était parmi les points chauds de la COVID-19 en province, alors que parmi les 119 infections décelées lundi, 28 ont été répertoriées dans la capitale fédérale.

À Toronto, on enregistrait alors 20 nouveaux cas du coronavirus.

Mardi

En ce début de semaine de plus en plus mouvementée, le gouvernement de Doug Ford a annoncé la construction d’un nouveau foyer de soins de longue durée dans la région de Durham, où les listes d’attente pour une place en centre pour aînés sont parmi les plus longues en Ontario.

Durant le point de presse, le premier ministre a fait savoir qu’une commande de 10 000 respirateurs devrait arriver bientôt en Ontario.

D’ailleurs, une bonne nouvelle : le nombre de personnes sous respirateur en raison de la COVID-19 diminue graduellement en province depuis le moment où la crise a atteint son sommet.

La même journée, Ottawa dépassait Toronto quant au nombre de nouvelles infections à la COVID-19, pour la deuxième journée de suite. Le bureau de santé publique d’Ottawa est celui qui a rapporté le plus de nouvelles infections au virus, mardi, soit de 25.

De son côté, la ville de Toronto, qui a longtemps été l’un des épicentres du coronavirus au Canada, n’en a enregistré que six.

Mercredi

En milieu de semaine, on apprend que les commissaires qui mèneront l’enquête indépendante sur la COVID-19 dans le système de soins de longue durée en Ontario pourront contraindre certaines personnes à témoigner ou à fournir des preuves et citer des témoins à comparaître. Il pourrait même y avoir des audiences publiques.

La commission d’enquête portera sur la transmission de la COVID-19 dans les foyers pour aînés, l’impact du virus sur les résidents, les employés et les familles, et comment les mesures prises par la province ont aidé à gérer le virus.

Le rapport sera publié d’ici avril 2021.

Pour la première fois depuis le 22 mars, l’Ontario apprenait, la même journée, que la santé publique a enregistré moins de 100 nouveaux cas de COVID-19.

Jeudi

Cette journée a été réservée aux élèves, aux parents et aux enseignants de l’Ontario : le plan du gouvernement pour la rentrée à l’automne a été dévoilé.

À l’élémentaire, tous les élèves pourront retourner en classe selon un horaire normal, à la discrétion des parents.

Au secondaire, certaines écoles où les élèves sont plus nombreux devront réduire de moitié la capacité des classes et suivre un horaire modifié.

Quant à la COVID-19, jeudi est devenu la deuxième journée de suite où l’Ontario a enregistré moins de 100 nouvelles infections.

Vendredi

C’est la dernière journée de la semaine, et Toronto et la région de Peel peuvent se joindre, dès samedi, aux autres régions de la province qui ont eu la permission de passer à la troisième étape du plan de déconfinement.