Hassan Guillet dit apprécier le Parti libéral du Canada pour «son ouverture, son multiculturalisme et son respect des autres».

Un imam pourrait joindre les libéraux de Trudeau

MONTRÉAL - Le porte-parole du Conseil des imams du Québec, Hassan Guillet, dont le sermon après l’attentat du Centre musulman de Québec avait été remarqué, briguera selon toute vraisemblance l’investiture du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Saint-Léonard-Saint-Michel, à Montréal.

Une élection partielle pourrait y être déclenchée, après l’annonce de la démission du député libéral Nicola Di Iorio en avril dernier. Ce dernier est toutefois toujours en fonction.

L’imam Guillet admet à La Presse qu’il a été approché, mais que sa décision n’est pas prise à «100 %». Il précise avoir annoncé aux musulmans de Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie, où il prêche, que son sermon de vendredi «était peut-être le dernier avant longtemps».

Hassan Guillet dit apprécier le Parti libéral du Canada pour «son ouverture, son multiculturalisme et son respect des autres».