Le député Randy Hillier.

Un député conservateur exclu par Doug Ford réplique

Un ancien député progressiste-conservateur en Ontario affirme avoir été expulsé du parti de Doug Ford pour avoir exprimé des préoccupations concernant le lobbyisme d’amis et de conseillers proches du premier ministre qui n’étaient pourtant pas inscrits au registre.

Dans une lettre ouverte, Randy Hillier dit également qu’il a été évincé après avoir résisté aux dirigeants du parti qui tentent de museler les élus.

Le premier ministre Ford avait expliqué la suspension de cet élu de longue date pour ses propos à l’endroit de parents venus à l’Assemblée législative pour protester contre les récents changements apportés par le gouvernement au Programme ontarien des services en matière d’autisme.

Mais plus récemment, le gouvernement a également accusé M. Hillier de ne pas être un «joueur d’équipe» et a critiqué son taux d’absentéisme à l’Assemblée législative.

M. Hillier soutient qu’il a été puni pour diverses raisons, notamment son refus d’obtenir une autorisation avant de parler aux médias et sa réticence à se lever et applaudir le gouvernement lors des débats. Il prétend aussi qu’il a été mis sur la touche par les dirigeants du parti pour ne pas avoir demandé une permission avant d’assister aux funérailles de son frère.

Le cabinet du premier ministre n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire, lundi.