Six ex-ministres de l'Environnement font pression sur la CAQ

Six anciens ministres de l’Environnement, tant péquistes que libéraux, font front commun pour que le gouvernement Legault adopte une «loi pour assurer le respect des obligations climatiques du Québec». Dans une lettre ouverte envoyée aux médias, ils soulignent que «la politique des petits pas n’est plus une option, ni pour l’environnement ni même pour l’économie également menacée par ce réchauffement».

À LIRE AUSSI : Des ex-ministres de l’Environnement pour le respect des obligations climatiques du Québec

Quatre des signataires ont dirigé le ministère de l’Environnement dans des gouvernements libéraux (Clifford Lincoln, Lise Bacon, Thomas Mulcair et Isabelle Melançon) et deux sous le Parti québécois (Paul Bégin et Daniel Breton). Notons qu’un troisième péquiste, Yves-François Blanchet, appuie leur démarche «sans réserve» mais n’a pas signé la lettre parce qu’il est chef du Bloc québécois.

Insistant sur l’importance de respecter les engagements climatiques pris par le Québec en 2009 et en 2015, «nous appuyons les mesures proposées par le projet de loi visant à assurer le respect des obligations climatiques du Québec, préparé par deux juristes spécialisés en droit de l’environnement [et présenté au gouvernement actuel en décembre dernier]». Ce projet de loi viserait le Conseil des ministres, dont toutes les décisions devraient à l’avenir être «compatibles» avec ces engagements.

«Le projet de loi évitera que, dans l’avenir, un autre gouvernement ne découvre, de façon tardive et opportune, que le Québec ne pourra vraisemblablement respecter ses cibles de réduction des émissions de GES, comme ce fut déclaré récemment», ont indiqué ses deux auteurs, les juristes Michel Bélanger et Mario Denis, dans un communiqué.

Notons que ce projet de loi avait aussi reçu l’appui de près d’une vingtaine de chercheurs en droit le mois dernier, dans une lettre ouverte publiée dans La Presse.