Le gymnase de l’école Rockcliffe Park débordait mardi soir lors du Forum des candidats du quartier Rideau-Rockcliffe.

Rideau-Rockcliffe: un forum des candidats couru

Avec pas moins de 17 personnes dans la course, le Forum des candidats à l’élection complémentaire du quartier Rideau-Rockcliffe qui a eu lieu mardi soir a permis à des électeurs de se faire une meilleure idée sur qui ils jetteront leur dévolu.

Quelque 300 personnes se sont entassées dans le gymnase de l’école publique Rockcliffe Park pour voir et écouter 16 des 17 candidats présents brièvement se décrire et parler d’enjeux qui les préoccupent. Les candidats participaient ensuite à des groupes restreints avec des citoyens.

Diego Aguirre était l’un des nombreux électeurs présents. Après avoir écouté les prétendants au poste de conseiller municipal dans Rideau-Rockcliffe, il a réduit sa liste de candidats potentiels à recevoir son vote à deux.

« Les premières impressions sont importantes. J’avais lu sur les candidats avant le Forum, et là j’ai une bonne idée de qui ils sont. On constate lors de ce genre d’événement qui possède les habiletés pour communiquer et représenter les citoyens du quartier. Je peux voir ma voix être représentée par une couple de candidats. Maintenant, je peux retourner chez moi et enquêter davantage afin de faire mon choix pour l’élection du 15 avril », a expliqué M. Aguirre.

Certaines personnes ont toutefois déploré le nombre élevé de candidats, ce qui rend difficile selon elles la tâche de déterminer le meilleur candidat.

« L’endroit était bondé. Ça témoigne de l’intérêt des électeurs », a indiqué une électrice.

Le positionnement d’un candidat sur l’échiquier politique pourrait être déterminant dans le vote, surtout en raison des élections fédérales qui doivent avoir lieu cet automne. C’est du moins ce qu’avance Caroline Andrew de l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa.

« Les gens dans RockCliffe vont prendre un peu en considération l’élection fédérale qui s’en vient, et aussi ce qu’ils pensent du gouvernement provincial et du gouvernement fédéral », a analysé Mme Andrew, tout en rappelant que les élections municipales n’attirent généralement pas un enthousiasme très grand.

Le terrain

Le travail sur le terrain des candidats penchera aussi dans la balance, a souligné Mme Andrew. Ceux et celles qui auront frappé aux portes le plus souvent devraient avoir une longueur d’avance sur les candidats moins actifs.

L’élection complémentaire dans Rideau-Rockcliffe est nécessaire à la suite du départ du conseiller municipal Tobi Nussbaum qui est devenu au mois de février le premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale. Le scrutin aura lieu le 15 avril.

Le vote par anticipation est tenu ce vendredi.

À titre comparatif, seulement il y avait seulement deux candidats à l’élection municipale de 2018 dans Rideau-Rockcliffe, soit M. Nussbaum, qui avait été réélu avec 80,5 % des voix, et Peter Heyck, qui avait obtenu 19,5 % des suffrages exprimés, et qui tente à nouveau sa chance cette année.

Le salaire de base pour un échevin à Ottawa en 2018 s’élevait à 101 629 $.