Michael Coteau, lors d'une visite d'une visite du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario en 2017, alors qu'il était ministre des Services à l'enfance et de la Jeunesse.

Michael Coteau dans la course à la chefferie du Parti libéral de l'Ontario

Michael Coteau se lance officiellement dans la course à la direction du Parti libéral de l’Ontario (PLO). Il ajoute son nom à ceux de Steven Del Duca et Alvin Tedjo afin de succéder à Kathleen Wynne.

Dans une vidéo publiée dimanche, le député de Don Valley-Est retrace son parcours comme fils d’immigrant qui a gravi les échelons pour se rendre jusqu’à Queen’s Park.

Il promet d’offrir une voix à ceux qui n’en ont pas et veut miser sur le capital humain.

« Doug Ford dit que les enfants d’aujourd’hui n’en valent pas la peine, lance-t-il. L’Ontario ne vous valorise pas. »

Il confie se lancer dans la course pour les enfants et les familles, mais aussi pour l’avenir de la province.

« Je suis motivé à me battre pour ces valeurs et pour rétablir la décence en politique », ajoute le père de famille.

M. Coteau a été élu sous la bannière libérale pour la première fois en 2011. Il a occupé différents rôles, dont celui de ministre des Services sociaux et communautaires et ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse.

Il est le seul des trois candidats à siéger présentement à Queen’s Park.

Plusieurs événements de campagne sont prévus au cours des prochaines semaines, dont un arrêt à Ottawa le 19 juin.

Le PLO a annoncé samedi que les aspirants chefs doivent débourser 100 000$ pour se lancer dans la course et que 25 000$ seront remboursables.

Les candidats ont jusqu’au 25 novembre pour annoncer leurs intentions et l’élection du nouveau chef du PLO se fera dans le cadre du congrès prévu le 7 mars prochain.