D’après Mme Joly, la Chine serait plus ouverte aux investissements étrangers sur son territoire, notamment dans les domaines du jeu vidéo et des arts de la scène.

Mélanie Joly veut promouvoir les produits culturels canadiens en Chine

La ministre du Patrimoine canadien et les représentants de plusieurs entreprises culturelles canadiennes en mission en Chine auraient obtenu l’assurance que la propriété intellectuelle sera respectée si ces organisations entrent sur le marché chinois.

Les entreprises culturelles canadiennes ont souvent fait part de leurs inquiétudes quant au manque de transparence du système réglementaire en Chine et aux lacunes concernant la protection de la propriété intellectuelle dans ce pays.

La ministre Mélanie Joly affirme que son homologue du gouvernement chinois a abordé ces inquiétudes, mardi, lors d’une activité dans le cadre de la mission économique canadienne sur le cinéma, les productions télévisuelles, la musique, les livres et les jeux vidéo.

D’après Mme Joly, la Chine serait plus ouverte aux investissements étrangers sur son territoire, notamment dans les domaines du jeu vidéo et des arts de la scène.

La ministre n’a pas précisé quel genre de réciprocité serait offerte aux entreprises chinoises dans l’industrie culturelle canadienne, un marché traditionnellement fermé aux investissements étrangers.

«Dans notre marché au Canada, nous sommes ouverts à certaines possibilités, mais notre attention est vraiment tournée vers l’exportation», a-t-elle commenté en entrevue depuis Pékin.

«Alors on travaille très fort pour s’assurer de développer des occasions intéressantes pour notre secteur culturel en Chine», a-t-elle ajouté.

Il s’agit de la deuxième visite en Chine de Mélanie Joly en deux ans. La ministre prévoit revenir de sa mission d’une semaine avec des ententes d’une valeur de 110 millions $, dont plusieurs accords sur les livres pour enfants.

Une soixantaine de représentants de diverses organisations culturelles participent à la mission. Des experts de musées nationaux et provinciaux sont notamment présents pour offrir des conseils sur la construction et le contenu de nouveaux musées en Chine.

Le gouvernement Trudeau prévoit investir 125 millions $ d’ici cinq ans pour stimuler les exportations de produits culturels, mais les détails sur ces fonds sont toujours inaccessibles pour les organisations qui souhaitent s’en prévaloir. Mélanie Joly soutient qu’elle annoncera au cours des prochains mois comment ces fonds seront octroyés.