Le député fédéral sortant de Gatineau, Steven MacKinnon, a lancé sa campagne électorale dimanche après-midi.

MacKinnon réitère son engagement envers le sixième lien

Le député fédéral sortant de Gatineau, Steven MacKinnon, a officiellement lancé dimanche sa campagne électorale afin de tenter de se faire réélire pour un second mandat aux élections fédérales du mois prochain.

M. MacKinnon a fait son entrée sous une pluie d’applaudissements. Une centaine de partisans réunis dans l’édifice de la Légion royale canadienne ont scandé « Steven ! Steven ! Steven ! » pendant de longues minutes alors que le politicien serrait des mains.

À son arrivée sur le podium, déjà le message de M. MacKinnon était clair. « Je veux qu’un sixième lien soit construit », a-t-il lancé dans les premières minutes de son discours.

Rappelons que, comme rapporté par Le Droit, au tournant de l’année 2019 M. MacKinnon avait affirmé que le projet d’un sixième lien interprovincial sur l’île Kettle, dans l’est de Gatineau, était l’un des dossiers prioritaires du gouvernement fédéral de Justin Trudeau et qu’une résolution présentée par le député avait été approuvée par le parti. M. MacKinnon avait cependant dû corriger le tir une semaine plus tard alors que l’information était fausse.

Le dossier a depuis refait surface à plusieurs reprises, notamment la semaine dernière, alors que M. MacKinnon a assuré que la révision des études de 2012 concernant la construction du pont sera complétée d’ici la fin de l’année. Sans pouvoir fournir un échéancier précis, M. MacKinnon avait alors indiqué qu’il est essentiel pour la survie du projet qu’une décision soit prise avant que le pont Alexandra soit démoli.

« Avec l’inscription dans le budget 2019 de la planification d’un sixième lien entre Gatineau et Ottawa, on a pris la décision d’appuyer un projet structurant de transport en commun arrimé avec Ottawa qui va faire en sorte de créer un élan de fluidité entre les deux rives. Je vais continuer d’être derrière ce projet-là. C’est ce qu’il nous faut pour continuer de progresser ensemble », a lancé le député sortant devant une salle remplie à craquer.

Brochette politique

D’ailleurs, tous les députés libéraux fédéraux de l’Outaouais étaient présents pour l’occasion. Du lot, on retrouvait le député d’Hull-Aylmer, Greg Fergus, le député de Pontiac, Will Amos, ainsi que le député d’Argenteuil — La Petite-Nation, Stéphane Lauzon. Leurs collègues de l’autre côté de la rivière, Mona Fortier et Catherine McKenna se sont aussi déplacées pour manifester leur soutien envers M. MacKinnon.

Les autres candidats de la circonscription de Gatineau avec lesquels compétitionnera Steven MacKinnon sont Sylvie Goneau (Parti conservateur), Éric Chaurette (Nouveau Parti démocratique), Guy Dostaler (Parti vert), Geneviève Nadeau (Bloc québécois) et Sherwin Edwards (Parti populaire).

Les élections fédérales auront lieu le 21 octobre prochain.

+

Catherine McKenna

CATHERINE MCKENNA LANCE SA CAMPAGNE

La députée sortante d’Ottawa-Centre et ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a officiellement renouvelé sa candidature en vue des élections fédérales du 21 octobre.

La ministre a procédé au lancement de sa campagne dimanche au 255, chemin Richmond dans le quartier Westboro dans l’ouest de la ville.

Les citoyens étaient invités à participer à un barbecue qui était organisé par l’équipe de campagne de Mme McKenna. Plusieurs activités pour les plus jeunes étaient aussi prévues afin d’inviter les familles à se joindre au ralliement. Près d’une centaine de résidents du secteur ont répondu à l’appel lancé par la députée.

Cet évènement survient au lendemain de l’annonce voulant que Mme McKenna ait été victime de menaces citoyennes à plusieurs reprises alors qu’elle se trouvait en présence de ses enfants. Elle requiert ainsi un service de protection rapprochée pour assurer sa sécurité lors de certains évènements.