Les ventes en ligne seront gérées par une agence gouvernementale appelée Société ontarienne du cannabis.

L’Ontario vendra d’abord le cannabis récréatif uniquement en ligne

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario affirme qu’il vendra du cannabis récréatif par l’entremise d’un réseau de vente au détail en ligne lorsque la substance sera légalisée cet automne. La vente dans des magasins de détail privés devrait commencer au début de l’année prochaine.

Les ventes en ligne seront gérées par une agence gouvernementale appelée Société ontarienne du cannabis. Selon la province, un modèle de vente au détail privé «strictement réglementé» sera en place d’ici le 1er avril 2019.

Le gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford modifie les plans du précédent gouvernement libéral, qui prévoyaient une distribution par l’entremise de magasins de propriété gouvernementale.

Le ministre des Finances, Vic Fedeli, et la procureure générale, Caroline Mulroney, qui ont fait l’annonce lundi, affirment que les municipalités pourront refuser d’accueillir tout magasin de cannabis sur leur territoire.

L’âge légal pour acheter du cannabis à usage récréatif demeurera 19 ans et les consommateurs ne seront autorisés à consommer la substance que dans une résidence privée, incluant l’espace extérieur du domicile.

Mme Mulroney a déclaré que l’objectif principal du gouvernement avec le nouveau modèle de vente au détail était d’assurer la sécurité publique. «Nous serons prêts à mettre en place un système légal sûr pour la vente au détail de cannabis qui protégera les consommateurs», a-t-elle affirmé. «Nous serons également prêts à saper le marché illégal et à protéger les routes de l’Ontario. Et surtout, nous serons prêts à protéger nos enfants.»

M. Fedeli a souligné que les détaillants privés devront respecter une série de règles, y compris l’interdiction de vendre de la marijuana à toute personne âgée de moins de 19 ans.

«Le gouvernement de l’Ontario n’aura pas à gérer des magasins de cannabis», a-t-il indiqué. «Au lieu de cela, nous travaillerons avec les entreprises du secteur privé pour construire un système de vente au détail sûr et fiable qui détournera les ventes du marché illégal.»

M. Fedeli a ajouté que le système de vente en ligne disposera d’un «système de vérification robuste» et assurera une livraison à domicile sûre pour les produits à base de cannabis.

La province dit qu’elle tirera des enseignements des modèles privés mis en place au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

Le précédent gouvernement libéral avait prévu accorder à la Régie des alcools de l’Ontario un monopole sur la vente de cannabis récréatif.