Luce Farrell est la nouvelle tête d’affiche du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Gatineau.

Le PLQ mise sur la continuité dans Gatineau

C’est Luce Farrell qui prendra la relève de Stéphanie Vallée à titre de tête d’affiche du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Gatineau. La continuité sera une priorité pour l’aspirante-élue.

« Au 1er octobre, lorsque je serai élue, ce sera facile, ça va être une continuité. Il n’y aura pas d’interruption, je vais pouvoir reprendre tous les dossiers et les continuer parce que je sais exactement où aller cogner et comment les travailler », promet Mme Farrell qui a été l’attachée politique de Mme Vallée pendant une dizaine d’années.

Avant un passage au privé – qui inclut quatre ans chez Louisiana-Pacific, à Bois-Franc –, Luce Farrell avait déjà cumulé une décennie d’expérience en politique en tant qu’attachée pour des députés fédéraux. Elle croit que sa connaissance des enjeux et des différents intervenants fait d’elle un atout pour les citoyens du comté de Gatineau.

Si elle est élue, Mme Farrell entend garder l’œil sur d’importants projets entamés dans le mandat actuel comme le dossier du chemin Paugan – fermé depuis octobre 2017 après des pluies diluviennes –, la construction de l’école de Val-des-Monts, la troisième phase de l’autoroute 5 et la construction d’un nouveau centre pour aînés à Maniwaki.

La continuité souhaitée par Luce Farrell ne se limite pas aux enjeux locaux. Elle entend défendre bec et ongles le bilan du PLQ.

« Ce qui a été promis dans le programme 2014, ç’a été pas mal tout livré, soutient la candidate libérale dans Gatineau. L’accès à un médecin de famille, c’est un grand pas en avant en Outaouais. On a donné beaucoup plus de pouvoirs aux MRC, ce qui va aider énormément les régions. C’est des points importants, surtout pour le comté de Gatineau. »

Investiture utile pour le PLQ
La course à l’investiture qui opposait Mme Farrell à la copropriétaire du Moulin de Wakefield, Lynn Berthiaume, aura bien servi le PLQ dans le comté de Gatineau.

Selon le président de l’association de circonscription, Michel Gauthier, la campagne a permis au parti de passer de 225 à 2133 membres en l’espace de quelques mois. C’est donc maintenant dans Gatineau que le PLQ compte le plus grand nombre de membres, dit-il.

Pour Luce Farrell, maintenant que cette étape est terminée, elle compte rallier les troupes afin de garder le comté de Gatineau dans le giron libéral.

« Ça va être une course intéressante. Les gens semblent dire que la CAQ va être forte, mais je me prépare avec ce que j’ai. Je suis bien en confiance avec ce que le gouvernement libéral a fait. »

La nouvelle candidate a d’ailleurs été présentée aux militants libéraux de partout en province, samedi, durant le conseil général du PLQ.