Contenu commandité
Islamophobie : des propos qui ne passent pas
L'Imam du Centre islamique de l'Outaouais, Ahmed Limame

La communauté musulmane de l’Outaouais demande des excuses à Legault

La communauté musulmane de Gatineau croit que le premier ministre du Québec, François Legault, doit s’excuser pour les propos qu’il a tenus cette semaine au sujet de l’islamophobie dans la province.

L’Imam du Centre islamique de l’Outaouais, Ahmed Limame, estime que les propos de M. Legault sont «choquants, offensants et inexcusables».

À LIRE AUSSI

Propos islamophobes : Nathalie Lemieux perdra son poste de mairesse suppléante

Islamophobie : les propos de Legault nuancés

«Le Québec en tant que tel n’est pas une société islamophobe, les Québécois et Québécoises sont contre toute forme de haine. Toutefois, n’importe quelle société a ses maux et l’islamophobie existe au Québec, c’est une réalité. On la voit malheureusement même après les évènements qui se sont déroulés à Québec. M. Legault est premier ministre de tous les québécois et québécoises, pas juste de ceux qui sont d’accord avec son idéologie. Quand on est élu, on doit se comporter ainsi. On s’attend à ce que nos leaders défendent les intérêts de tous. Des excuses feraient du bien.»

Et Lemieux

Pour ce qui est de la déclaration tenue par la conseillère municipale, Nathalie Lemieux, M. Limame blâme en partie la sortie du premier ministre qui a ouvert la porte à de tels commentaires. 

«Elle n’aurait jamais osé faire cette déclaration sans les commentaires de M. Legault. Elle s’appuie sur les propos du premier ministre pour naviguer en ce sens. C’est très offensant pour toute la communauté musulmane. C’est encore pire que ça vienne d’une personne élue.»

«Des propos comme ceux-là sont dangereux. Ça peut être mal compris par des islamophobes. À la longue, ça peut normaliser le sentiment d’islamophobie qu’on retrouve chez certains», ajoute-t-il.