Avec une croissance démographique supérieure à la moyenne provinciale, Cantley méritait l’aide annoncée.

Internet haute vitesse: des millions pour brancher des foyers de Cantley

Près de 1100 foyers additionnels seront éventuellement branchés à Internet haute vitesse à Cantley grâce à un investissement total de 3,5 millions $ de Québec et d’Ottawa.

Les deux paliers de gouvernement injectent la somme de 1 752 000 $ chacun pour fournir ce service qui sera mis en œuvre par l’organisme à but non lucratif 307net. Ce dernier assumera le reste de la facture globale du projet, évaluée à sept millions $. Les travaux seront réalisés par Telecon, l’un des plus importants fournisseurs de services en infrastructure de réseaux de télécommunications au pays. 

À moyen terme, ce sont 544 foyers existants qui seront branchés à Internet haut débit, puisqu’on espère entamer les travaux au printemps et les achever d’ici décembre. Tout dépendra des pourparlers avec Bell et Hydro-Québec, qui sont propriétaires des poteaux. 

« Ça va faire en sorte que Cantley va être encore plus une destination convoitée, autant pour le développement résidentiel que celui des affaires. De plus en plus de courtiers immobiliers nous appellent. C’est un service devenu aussi essentiel que l’eau et l’électricité », de dire la mairesse Madeleine Brunette.

Le reste des foyers visés par cette annonce sont en construction ou encore il s’agit de terrains préalablement identifiés sur lesquels du développement domiciliaire ou commercial est anticipé dans le futur. Deux zones où la municipalité souhaite aménager des parcs industriels sont d’ailleurs visées par le projet, affirme Mme Brunette. 

Au nombre des secteurs qui bénéficieront d’une amélioration marquée de leur vitesse de connexion Internet, mentionnons Mont-Cascades, ainsi que les chemins Ste-Elizabeth, du Sixième-Rang et des Cavernes. 

Répétant depuis son élection que l’infrastructure numérique est sa priorité, le député fédéral de Pontiac, Will Amos, a salué la démarche de 307net, ajoutant que l’investissement conjoint du fédéral et du provincial « permet à des joueurs qui n’auraient autrement pas les moyens d’y arriver d’obtenir un résultat qui va changer la donne ». 

L’élu souligne que le travail est loin d’être fini, mais rappelle que 13 millions $ ont été investis uniquement dans son comté l’an dernier pour brancher plus de 3000 foyers.

L’automne dernier, il a soumis une motion d’initiative parlementaire demandant à la Chambre des communes « de reconnaître l’importance d’une infrastructure numérique fiable et accessible au développement économique des régions rurales et à la santé et sécurité des Canadiens qui y habitent ». La motion M-208 doit d’ailleurs être débattue pour la première fois le 20 février, a-t-il précisé. 

Le député provincial de Gatineau, Robert Bussière, estime quant à lui que « c’est toute la région qui ressortira gagnante ».

« Si on veut garder les jeunes dans les régions, attirer les entreprises, courtiser les touristes, ou encore si l’on veut favoriser le télétravail, c’est essentiel d’être branché », lance-t-il. 

La croissance démographique de Cantley est supérieure à la moyenne provinciale alors que la population s’est accrue de plus de 8 % entre 2011 et 2016.