Jean-Marc Lalonde

Glengarry-Prescott-Russell: une association en reconstruction

À l’aube des plus récentes élections provinciales, l’Association libérale provinciale de Glengarry-Prescott-Russell en était presque à un point mort, selon l’ex-député libéral, Jean-Marc Lalonde. Or, depuis un certain temps, il se réjouit de remarquer qu’elle renaît de ses cendres.

Même à la retraite, M. Lalonde est toujours engagé auprès des libéraux. Celui-ci a assisté aux dernières réunions, et il a été surpris de constater que « l’association est vraiment active, elle en était presque à un point mort, ça grouille ».

Les prochains candidats à l’investiture libérale provinciale devront suivre toutes les procédures à la lettre, soutient-il. « La dernière fois, elles n’avaient pas été suivies selon ce que l’association aurait voulu voir. (...) Le candidat avait été choisi avant que l’association soit mise au courant. »

Pour procéder à sa potentielle investiture, un candidat doit obtenir les signatures d’au moins 25 résidents de la circonscription.

« C’est excitant de voir les nouvelles énergies au sein du Parti, surtout avec la grosse défaite qu’on a vécue en 2018, s’exclame le directeur des communications, Trevor Stewart. C’est bien de voir du nouveau sang dans le Parti, des nouvelles personnes arriver. En tant qu’association, on est excité d’accepter et d’inscrire de nouveaux libéraux et de voir le progrès qu’on sera capable de faire en 2020. »

L’Association de GPR compte une vingtaine de membres actifs. La prochaine réunion devrait avoir lieu au cours du mois de janvier.