La manifestation s'est tenue devant le palais de justice d'Ottawa, vendredi.

Ford et les syndicats soulignent le premier anniversaire du «Pour la population»

Entre 300 et 400 personnes ont répondu à l’appel de la Fédération du travail de l’Ontario et ont pris part vendredi à une grande manifestation contre les coupes du gouvernement de Doug Ford devant le palais de justice d’Ottawa.

Les protestations syndicales avaient lieu en ce premier anniversaire de l’arrivée au pouvoir des progressistes-conservateurs et dénonçaient les compressions en santé, en éducation et dans les services en français, notamment. Alex Silas, de l’Alliance de la fonction publique du Canada, qui a notamment été de la bataille pour que le salaire minimum en Ontario atteigne 15 $/l’heure, comme l’avait promis l’ancien gouvernement libéral, a crié «honte» au gouvernement actuel.

«Après une année avec Ford, on a vu des coupes dans nos systèmes d’éducation, de soins de santé, dans les services publics, dans les initiatives environnementales, dans les services pour enfants autistes, dans les services d’aide juridique et dans la protection des travailleurs de la province», a pesté M. Silas.

La vision de Ford

À Toronto, le premier ministre Doug Ford avait une vision bien différente des syndicats concernant la performance de son gouvernement, renouvelant du même coup son engagement à respecter les contribuables et à encourager la création d’emplois.

«Le gouvernement précédent nous a laissé une facture extrêmement salée ainsi que des systèmes de santé et d’éducation dysfonctionnels, mais nous agissons rapidement pour redresser la situation dans la province, a indiqué M. Ford. Alors que nous bâtissons pour l’avenir, notre gouvernement continuera de donner la priorité à la population.»