Le premier ministre ontarien Doug Ford ne fera pas campagne pour le nouveau chef du Parti conservateur du Canada, Erin O'Toole.
Le premier ministre ontarien Doug Ford ne fera pas campagne pour le nouveau chef du Parti conservateur du Canada, Erin O'Toole.

Doug Ford ne fera pas campagne pour Erin O’Toole

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
« Je suis trop occupé », a fait savoir le premier ministre ontarien Doug Ford, lundi, qui a affirmé ne pas avoir l’intention de faire campagne aux côtés d’Erin O’Toole lors des prochaines élections fédérales. M. Ford a toutefois tenu à féliciter M. O’Toole pour son élection à la chefferie du Parti conservateur du Canada.

Considéré comme un boulet après le dépôt de son budget n’ayant pas fait fureur auprès de l’électorat ontarien, M. Ford avait été intentionnellement exclu de la dernière campagne électorale du Parti conservateur du Canada.

À LIRE AUSSI : Doug Ford heureux que Chrystia Freeland devienne ministre des Finances

Cette fois-ci, c’est parce qu’il est trop occupé à remettre l’économie de la province sur la bonne voie qu’il ne s’impliquera pas au sein de la campagne fédérale, a-t-il rétorqué en conférence de presse.

Il a aussi fait savoir qu’il ne veut pas se mêler de la politique fédérale, attestant qu’il veut collaborer avec le parti au pouvoir, qu’il soit libéral, conservateur ou néo-démocrate. 

« Je continuerai de travailler fort en Ontario. Je souhaite le meilleur à tous les partis politiques, mais mon objectif principal est de rester ici et de me concentrer sur notre économie. » 

M. Ford en a notamment profité pour vanter, une fois de plus, sa relation « phénoménale » avec Chrystia Freeland et Justin Trudeau.