Amanda Simard
Amanda Simard

Des libéraux demandent une course à l’investiture dans Glengarry-Prescott-Russell

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Des membres de l’Association libérale provinciale de Glengarry-Prescott-Russell exigent qu’une course à l’investiture ait lieu pour choisir le candidat du comté en vue des prochaines élections provinciales, rejetant ainsi l’idée qu’Amanda Simard soit la candidate imposée.

Lors d’une rencontre d’urgence qui a eu lieu samedi, des membres de l’Association ont interpellé les candidats à la chefferie du Parti libéral de l’Ontario afin que ces derniers s’engagent à tenir une investiture dans la circonscription locale.

Chacun des candidats à la chefferie du parti recevra prochainement une lettre de l’Association libérale provinciale de Glengarry-Prescott-Russell à cet effet.

La rencontre ce week-end a été organisée en réponse à l’arrivée de Mme Simard dans les rangs du parti, jeudi dernier. La principale intéressée n’a pas assisté à la réunion de samedi.

Mme Simard avait indiqué au Droit la semaine dernière qu’elle était prête à travailler avec l’Association. « J’ai appelé le président et j’ai dit clairement que je suis ouverte à travailler ensemble. Je ne veux pas de division », avait-elle affirmé.

Rappelons que Mme Simard avait claqué la porte du Parti progressiste-conservateur dans la foulée de la crise linguistique qui a secoué l’Ontario à l’automne 2018. Elle siégeait depuis à titre de députée indépendante.

Avant l’élection de Mme Simard, le comté de Glengarry-Prescott-Russell avait été représenté par la bannière libérale depuis plus de 40 ans.