Six des huit candidats à l’élection complémentaire dans Ottawa-Vanier ont participé mardi soir à un débat organisé par des groupes communautaires. Les absents étaient les représentants du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Patrick Mayangi, et du Parti Alliance, Justin O’Donnell.

Débat des candidats dans Ottawa-Vanier: le 6e pont s’amène dans la campagne

Une chicane entre voisins libéraux sur un futur sixième lien entre Ottawa et Gatineau se pointe à l’horizon si la candidate libérale provinciale dans Ottawa-Vanier, Lucille Collard, remporte l’élection complémentaire du 27 février.

Lors d’un débat des candidats à l’élection tenu mardi soir auquel ont assisté environ 70 personnes, Mme Collard s’est opposée à un nouveau pont interprovincial reliant les deux centres-villes ou passant par l’île Kettle, à moins qu’il s’agisse d’un lien dédié au transport en commun.

« Ça fait des années qu’on parle de ce pont. On met ça de côté, et ça revient sur le tapis. Ça revient nous hanter encore une fois. Je crois que la seule manière que je pourrais considérer un nouveau pont est s’il est là pour le transport public. C’est nécessaire que ce soit pour le transport public parce que c’est bon pour l’environnement et parce que c’est bon pour la sécurité », a expliqué Mme Collard à la suite d’une question sur ce que pensent les candidats d’un pont passant par l’île Kettle.

Mme Collard a indiqué qu’on ne doit pas permettre davantage de voitures et de camions au centre-ville d’Ottawa par l’entremise d’un sixième lien.

« S’ils veulent construire des ponts, ils devraient regarder plus loin à l’est ou plus loin à l’ouest parce que les camions qui circulent au centre-ville le traversent pour se rendre sur la 417 ou la 401. Il faut qu’ils se rendent là où ils doivent se rendre sans passer par le centre-ville, ce qui est dangereux pour les citoyens d’Ottawa », a-t-elle précisé.

Rappelons que le député libéral fédéral de la circonscription de Gatineau, Steven MacKinnon, milite depuis des années pour un nouveau pont traversant la rivière des Outaouais par l’île Kettle. Une mise à jour des études de 2012 entourant la construction d’un pont dans ce secteur a été amorcée.

Le dossier de la construction d’un sixième pont a d’ailleurs été inclus dans la lettre de mandat de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand.

Le candidat du Parti vert de l’Ontario, Ben Koczwarski, est lui aussi contre le tracé de l’île Kettle parce qu’il passe directement dans des secteurs résidentiels.

« Ça ne fait aucun sens au niveau d’une stratégie régionale en matière de transport », a indiqué M. Koczwarski, qui ne s’oppose pas à un sixième lien, mais qui signale qu’un tel projet devrait passer par une consultation publique.

Le dossier du projet de mégarefuge de l’Armée du Salut sur le chemin de Montréal a aussi nourri les échanges.

« Il faut sortir les sans-abri de l’itinérance, mais nous pouvons faire ça à l’échelle de la communauté », a notamment indiqué le candidat du Parti libertarien, Ken Lewis. Chaque communauté est différente et chacune peut trouver des solutions bien à elle. »

La candidate indépendante Julie Fiala a souligné l’importance « de trouver des solutions pour les femmes et les enfants en situation de grande vulnérabilité ou victimes de violence ».

L’éducation, l’environnement et les soins pour les personnes âgées ont aussi été discutés lors du débat.

La représentante du NPD, Myriam Djilane, a déploré que les citoyens sont incapables de joindre les deux bouts, et s’en est prise aux politiques des libéraux et progressistes-conservateurs.

« Les gens sont tannés d’être tenus pour acquis. Il y a des coupes en éducation, en santé et les soins pour les personnes âgées, et les gens sont incapables de suivre la hausse du coût de la vie », a-t-elle notamment indiqué.

Le candidat du Parti Aucune de ces réponses démocratie directe, Above Znoneofthe, a pour sa part ridiculisé les nouvelles plaques d’immatriculation illisibles la nuit.

« Bon travail avec notre argent, Doug ! », a-t-il lancé sarcastiquement.