Philippe Couillard salue la députée de Hull, Maryse Gaudreault, lors de sa première visite en Outaouais durant la dernière campagne électorale.

Couillard «peut partir la tête haute», selon Maryse Gaudreault

Malgré la cuisante défaite subie par son parti lundi, le chef libéral démissionnaire, Philippe Couillard, «peut partir la tête haute», estime la députée de Hull, Maryse Gaudreault.

«C’est toujours touchant de perdre un frère d’armes, a réagi Mme Gaudreault, qui a été réélue lundi soir. […] C’est sûr que l’engagement dans la vie publique en politique, ce n’est pas toujours facile, mais je lui lève mon chapeau bien haut. Ça a été un bon parcours pour moi lors de la dernière législature, parce qu’il m’avait confié la vice-présidence de l’Assemblée nationale et ça a été une expérience extraordinaire, donc je lui en suis très reconnaissante.»

Mme Gaudreault ne cache pas que le discours livré par Philippe Couillard lundi soir «laissait présager» que sa démission comme chef et sa renonciation au siège de député de Roberval faisaient partie des options envisagées. Même si les électeurs ont tourné le dos aux libéraux — ne leur laissant que 32 élus — au profit d’un gouvernement majoritaire de la Coalition avenir Québec, Maryse Gaudreault affirme que M. Couillard a fait avancer le Québec.

«Je le remercie d’avoir mené le Québec où il se trouve en ce moment, parce que les finances publiques sont vraiment au beau fixe, on a le plein emploi et le Québec rayonne, a-t-elle mentionné. […] Il peut partir la tête haute.»

Même son de cloche du côté de son collègue André Fortin, réélu dans Pontiac. «Il aura été un grand chef d’État qui a redressé les finances publiques du Québec et qui aura laissé le Québec dans un bien meilleur état», estime M. Fortin. Ce dernier a aussi souligné que c’est Philippe Couillard qui a accordé le statut particulier au réseau de la santé de l’Outaouais lorsqu’il était ministre. «Il aura aussi été le premier ministre qui a lancé le projet de la faculté de médecine en Outaouais», a-t-il ajouté.

Tout en assurant qu’il ne souhaite pas devenir chef intérimaire du  Parti libéral du Québec, M. Fortin ne s’avance pas sur une éventuelle participation de sa part à la prochaine course à la chefferie. «Je veux faire partie du renouveau du Parti libéral», se contente-t-il de dire.

Stéphanie Vallée, qui représentait Gatineau à l’Assemblée nationale depuis 2007, a aussi remercié Philippe Couillard sur Twitter. «Vous êtes un homme de convictions et vous méritez notre plus profond respect, a-t-elle écrit. Je suis fière d’avoir servi à vos côtés tout au long de ce mandat.»

Mme Vallée avait accédé au cabinet des ministres sous Philippe Couillard, après l’élection de 2014, en obtenant le titre de ministre de la Justice et de ministre responsable de l’Outaouais.