Le pont Prince-de-Galles, reliant Ottawa à Gatineau.
Le pont Prince-de-Galles, reliant Ottawa à Gatineau.

Controverse sur le pont Prince-de-Galles

Les ministres fédéraux Catherine McKenna et Harjit Sajjan ont fait parler d’eux samedi, après s’être aventurés à pied sur le pont Prince-de-Galles alors que ce dernier est fermé pour des raisons de sécurité.

Une photo montrant la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités ainsi que son homologue au ministère de la Défense nationale en train de courir sur ce pont qui relie Ottawa à Gatineau avait été publiée samedi sur le compte Twitter de la Mme McKenna, mais cette dernière a été supprimée par après.

Les ministres ont tenu à présenter leur excuses. « Je voudrais m'excuser d'avoir traversé le pont Prince-de-Galles qui est fermé avec mon collègue Harjit Sajjan. Je suis vraiment désolée d'avoir fait cela car, ce n'est pas permis et pourrait servir d'encouragement à d'autres. Mon enthousiasme à faire de l'exercice sous le soleil et à montrer le potentiel du pont Prince-de-Galles comme passerelle pour les piétons et les cyclistes à Ottawa et Gatineau n'est absolument pas une excuse », a indiqué la ministre McKenna au Droit.

Le ministre Harjit Sajjan n'a pas répondu aux demandes du Droit, toutefois ce dernier a mentionné à Radio-Canada qu’il « s’excusaient » et que ce n’était « pas un bon exemple ».

Rappelons que la fin de semaine des courses à Ottawa devait se tenir en fin de semaine avant d’être annulée en raison de la pandémie de COVID-19. Le Marathon d’Ottawa s’est d’ailleurs déroulé de façon virtuelle au cours du week-end, tout comme les autres épreuves de l’événement. Les participants qui n’ont pu prendre part à l’événement ce week-end ont toutefois jusqu’au 7 septembre prochain pour courir leur épreuve virtuellement.