L’ancienne députée Christine Elliot a annoncé jeudi sa candidature à la direction du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario.

Christine Elliott se lance dans la course des conservateurs ontariens

TORONTO — L’ancienne députée Christine Elliot a annoncé jeudi sa candidature à la direction du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario.

Âgée de 62 ans, Mme Elliot a fait part de ses intentions sur son compte Twitter, en écrivant: «J’en suis».

Elle cherchera à succéder à Patrick Brown, qui a démissionné la semaine dernière en raison des allégations d’inconduite sexuelle à son endroit. M. Brown les a catégoriquement niées.

Mme Elliot est la veuve de l’ancien ministre fédéral des Finances Jim Flaherty. Elle a déjà tenté à deux reprises de devenir chef des progressistes-conservateurs ontariens. En 2009, elle avait subi l’échec devant Tim Hudak. Six ans plus tard, elle avait terminé au deuxième rang derrière M. Brown.

Elle a été députée à l’Assemblée législative de l’Ontario de 2007 à 2015. Elle occupait jusqu’à maintenant les fonctions de protectrice des patients en Ontario.

Le nom du prochain chef progressiste-conservateur sera connu en mars.