Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau et porte-parole francophone pour la Fédération canadienne des municipalités

Ce qu'ils ont dit...

La réaction locale face au nouveau budget fédéral.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau et porte-parole francophone pour la Fédération canadienne des municipalités, à propos des mesures pour les villes...

«L’objectif des villes, c’était de maintenir les acquis parce que les budgets précédents ont été de gros budgets pour les municipalités avec des investissements massifs en logements, en infrastructures et en transport en commun. Avec ce budget, on maintient ces acquis et c’est positif, mais ce qu’il faut maintenant, c’est que cet argent se rende sur le terrain. Québec et Ottawa doivent signer au plus vite des ententes pour la phase deux des infrastructures et en matière de logements. Sinon, l’argent est là, mais nous ne sommes pas capables d’investir.»

À propos du Programme de logement locatif abordable...

«La déception de la FCM, c’est que nous avions demandé de devancer les investissements dans la réparation et la rénovation de logements sociaux. On va construire des unités, mais on va en fermer parce qu’ils n’ont pas été entretenus. Nous, ce que nous aurions voulu, c’est que les investissements arrivent plutôt dans le programme national de logements.»

À propos des mesures pour corriger Phénix...

«C’est clair que la volonté de remplacer Phénix et d’investir des centaines de millions démontre au moins que le gouvernement prend ça au sérieux et qu’il veut s’y attaquer. On connaît tous des gens dans notre entourage qui travaillent au fédéral et qui vivent les inconvénients majeurs que Phénix a provoqués, donc c’est une bonne nouvelle pour la région.»

François Roy, porte-parole de Logemen’occupe...

«On annonce des investissements de 447 millions pour des prêts à la réalisation de logements locatifs, mais ce n’est pas du logement social. En fait, il n’y a absolument rien dans le budget d’aujourd’hui pour nous permettre de réaliser de nouvelles unités de logement social à prix modique pour les ménages à très faible revenu. C’est une grande déception par rapport aux engagements et aux annonces que ce gouvernement avait faits dans le passé. Il faudra attendre après les élections de 2019 pour voir réellement la concrétisation des engagements au niveau du logement social alors que c’est immédiatement qu’on voulait que les budgets soient annoncés.»

Jim Watson, maire de d’Ottawa, à propos de l’enveloppe de 55 millions de dollars qui sera accordée à la CCN...

«Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la région. Il y a beaucoup de défis d’infrastructure pour les projets de la Commission de la capitale nationale. Il y a des ponts, des pistes et des édifices qui ont besoin d’aide et ces 55 millions de dollars serviront pour les deux côtés de la rivière.»