Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Papineau, Mathieu Lacombe, et la candidate caquiste dans Hull, Rachel Bourdon, lors du lancement officiel de la campagne électorale de M. Lacombe, samedi, dans l’est de Gatineau.

CAQ: le nouvel hôpital est une priorité

Bien que les besoins en personnel soient urgents dans le milieu de la santé en Outaouais, la candidate de la Coalition avenir Québec dans Hull, Rachel Bourdon, maintient que la construction d’un nouvel hôpital dans la région, comme promis par son parti, est une priorité.

Lors du lancement officiel de sa campagne électorale, samedi, Mme Bourdon a mentionné que plusieurs citoyens lui demandent fréquemment pourquoi ajouter des briques alors qu'il manque de gens pour travailler dans les deux hôpitaux de Gatineau.

«Il faut être ambitieux en santé en Outaouais pour reprendre les choses en main. Un hôpital moderne, à la fine pointe, qu’on s’engage à construire immédiatement dans un premier mandat et où les premiers patients pourraient être soignés dans cinq ans, ça sera très intéressant pour la relève», a argumenté Mme Bourdon.

Lors de son passage à Gatineau le 20 août dernier, le chef caquiste, François Legault, s’est engagé envers la construction d’un nouveau centre hospitalier en Outaouais si son parti devait prendre le pouvoir au soir du 1er octobre. L’hôpital serait construit en cinq ans.

«On a besoin d’un projet rassembleur pour intéresser la relève, qui attirera aussi les gens des autres régions et aussi pour garder notre personnel», a souligné Mme Bourdon, qui est notamment opposée à la députée libérale sortante, Maryse Gaudreault.

La candidate de la CAQ dans Hull n’était pas la seule à lancer sa campagne électorale, samedi. Le candidat caquiste dans Papineau, Mathieu Lacombe, avait convié ses partisans à un 5 à 7 dans un restaurant du secteur Masson-Angers pour faire pareillement.

«La CAQ est la seule alternative au Parti libéral en Outaouais», a plaidé l’ancien chef d’antenne à TVA Nouvelles Gatineau/Ottawa.

M. Lacombe a recruté l’ex-président du Parti québécois dans Papineau, Marc-André Provost, pour sa campagne.

«C’est la meilleure preuve que nous sommes un parti rassembleur, autant du côté des fédéralistes que des souverainistes», a précisé M. Lacombe.

Deux conseillers municipaux de Gatineau, Jean Lessard (district de Rivière-Blanche) et Marc Carrière (district de Masson-Angers), étaient présents au lancement de la campagne caquiste dans Papineau «à titre d’observateurs», a tenu à préciser M. Lacombe.

Toutefois, M. Carrière, qui s'est aussi présenté au lancement de la campagne du député sortant et candidat libéral dans Papineau, Alexandre Iracà, a dit trouver «très intéressants» les propos venant de M. Lacombe, et que son approche des dossiers lui plaisait énormément.

Le député sortant et candidat de la CAQ dans Blainville, Mario Laframboise, de même que la candidate du parti dans Pontiac, Olive Kamanyana, étaient aussi présents au lancement officiel de la campagne de M. Lacombe.